Life

Tempête rouge sur Sidney

Slate.fr, mis à jour le 23.09.2009 à 16 h 20

Un gigantesque nuage de sable a plongé la ville de Sydney ainsi que la moitié de l'état du New South Wales dans une atmosphère rougeâtre de film apocalyptique. La pollution a atteint un record absolu dans cette région, allant même jusqu'à un niveau 1.500 fois supérieur à la normale en certains endroits. La taille du nuage, qui s'est étendu sur 600 kilomètres, a même surpris les experts climatiques.

La tempête de sable a pour origine deux fleuves inondés du Queensland occidental, plus de 2.400 kilomètres au nord de la ville. Les sédiments, déposés par ces deux cours d'eau dans le bassin de Lake Eyre, ont été emportés dans une tempête de vents très forts qui, sur son chemin, a accumulé encore plus de sédiments au dessus du New South Wales avant de fondre sur Sydney.

Prises par des amateurs ou des professionnels, les photos de la ville plongée dans un rouge martien sont étonnantes; elles rappellent les films de sciences fiction tels que Mission to Mars.

[Lire l'article complet sur lle Sydney Morning Herald]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité?
Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Reuters, 23 septembre à Sydney/ Tim Wimborne
Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte