Sciences

La batterie de votre prochain téléphone pourra être rechargée à 80% en trente-cinq minutes

Temps de lecture : 2 min

L’entreprise Qualcomm est sur le point de proposer une batterie qui se recharge 27% plus rapidement.

Impression écran de la vidéo de présentation du Quick Charge 3.0.
Impression écran de la vidéo de présentation du Quick Charge 3.0.

Une entreprise américaine est sur le point de révolutionner votre quotidien. Qualcomm vient d’annoncer la sortie imminente d’une technologie capable de recharger votre téléphone portable à 80% en trente-cinq minutes à peine. La troisième mise à jour de son processeur Quick Charge va réaliser en à peine plus d’une demi-heure ce que les smartphones classiques font en une heure est demi, rapporte le site 01net.com.

«Quick Charge utilise Intelligent Negotiation for Optimum Voltage (INOV), explique le site, un algorithme qui permet au chargeur de déterminer la puissance qu’il peut envoyer au terminal pour optimiser le chargement.»

Pas de recharge sans fil

Le site Mashable ajoute également que cette troisième version est 38% plus efficace que la génération précédente, actuellement utilisée par de nombreux smartphones Android. La compatibilité sera également optimisée pour tous les types d’USB, mais ne supportera pas la recharge sans fil, qu’utilisent pourtant les derniers Galaxy de Samsung.

En attendant que le processeur ne sorte, vous pouvez toujours utiliser quelques petites astuces pour préserver votre batterie et améliorer sa durée de vie. À propos du dernier OS d’Android, le site PC World rappelle que vous pouvez très simplement baisser la luminosité de votre écran, empêcher la mise à jour automatique de vos emails quand la batterie est faible, ou encore bloquer l’envoie automatique de vos photos sur le cloud. De petits réflexes qui vous permettront de sauver votre batterie mais aussi votre consommation Internet, elle aussi très demandeuse d’énergie.

Slate.fr

Newsletters

On a enfin trouvé la technique pour casser un spaghetti en deux

On a enfin trouvé la technique pour casser un spaghetti en deux

Et pas en trois, ni en quatre. C'est important.

«Une telle histoire est-elle classique dans le milieu des sexfriends?»

«Une telle histoire est-elle classique dans le milieu des sexfriends?»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Y., une jeune femme qui s'interroge sur la véritable nature de la relation qu'elle vit avec son sexfriend.

«Cette histoire de statues, ça me permet de vivre encore plus de sexe dans ma vie»

«Cette histoire de statues, ça me permet de vivre encore plus de sexe dans ma vie»

Ruth aime les statues, mais plus que vous l'imaginez. Le type d'attirance qu'elle ressent s'appelle du pygmalionisme (ou de l'agalmatophilie, au choix).

Newsletters