Partager cet article

[VIDÉO] La crise des réfugiés façon Super Mario Bros.

Pour fêter les 30 ans de Super Mario Bros., le plus célèbre des jeux de NES, vous allez peut-être vous replonger dans des vidéos YouTube où des gens expliquent comment ils peuvent finir le jeu en moins de cinq minutes, ou réécouter son thème musical.

Un Syrien de 29 ans, Samir Al-Mutfi, a, lui, décidé de reprendre les codes du jeu vidéo pour en faire une relecture de la crise des réfugiés.

Comme le raconte le Washington Post, qui a repéré cette vidéo:

«Le Syrien Samir al-Mutfi a produit cette courte parodie du jeu Super Mario Bros., qui montre un réfugié syrien en train d'effectuer le dangereux voyage vers l'Union Européenne depuis une Syrie assiégée.»

Au départ, il récupère sa valise, ses économies qu'il laisse ensuite à un passeur. Il doit ensuite traverser la Méditerranée (où il se noie, mais il vous reste encore 22,5 millions de «vies» —un chiffre similaire à la population syrienne, indique Vocativ), échapper aux gardes frontières hongrois (qui peuvent le jeter en prison), pour finir dans un camp de réfugiés au sein de l'Union Européenne, représentée par un drapeau.

«La vie d'un réfugié est similaire au jeu. Vous devez passer plusieurs niveaux pour atteindre le pays d'asile», a raconté Samir al-Mutfi à la version arabe du Huffington Post, note le quotidien américain.

Interrogé par la BBC, Samir al-Mutfi —originaire de Homs, mais qui vit actuellement en Turquie— raconte avoir eu l'idée de cette vidéo en écoutant les histoires de ces amis qui ont fait le périple vers l'Union Européenne.

«Il y a cinq mois, mon meilleur ami s'est noyé en mer alors qu'il partait d'Ismir (en Turquie) pour rejoindre la Grèce. Le moteur du bateau a explosé. C'est à ce moment-là que j'ai eu l'idée de cette vidéo. Il fallait que ce soit une idée simple et claire, et qui fonctionnerait peu importe la langue que l'on parle. J'ai utilisé Super Mario, parce que ce jeu est célèbre partout dans le monde. C'est comme la musique, c'est un langage universel.»

Cela a marché. Mercredi 9 septembre, Vocativ écrivait ceci au sujet de cette vidéo.

«La vidéo est devenue virale depuis mardi. Elle a été vue plus de 90.000 fois sur un groupe Facebook où de nombreuses personnes semblent être des réfugiés. Beaucoup de gens l'ont commentée avec humour et avec des émoticônes. Ils ont tagué leurs amis et rigolaient dans les commentaires.»

Visiblement, Samir al-Mutfi a atteint son objectif. Le Washington Post indique que dans son entretien avec le Huffington Post, il expliquait vouloir «utiliser la comédie pour adoucir la peine de ses concitoyens».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte