Partager cet article

Une étude montre que les gens ont tendance à exagérer à quel point ils sont débordés

Jessica Fiess-Hill via Flickr CC License By

Jessica Fiess-Hill via Flickr CC License By

Le fait d'être constamment débordé serait une façon de se rassurer sur le sens de notre existence

Vos collègues et vos amis adorent dire qu'ils sont «débordés» et qu'ils «n'ont pas une minute pour eux».  Mais est-ce vrai, ou ont-ils juste envie de donner l'impression qu'ils sont des gens très importants et très productifs?

L'agence de communication Havas Worldwide a interrogé dix mille adultes dans vingt-huit pays et leur a demandé de dire la vérité: est-ce que parfois, ils n'exagèrent pas un peu quand ils disent que leur planning est incroyablement surchargé? 

Près de 40% des personnes sondées ont avoué qu'elles faisaient parfois semblant d'êre plus occupées qu'elless ne l'étaient vraiment. Et pour les jeunes de la génération Y, ce mensonge était particulièrement courant: 51% ont avoué en rajouter, contre 36% de la génération X et 26% des baby boomers, rapporte Quartz. 

Selon le sondage, la majorité des gens ne sont pas dupes: 60% d'entre eux savent bien que tout le monde n'est pas aussi occupé qu'il le dit. C'est notamment le cas de 65% des jeunes, qui sont d'accord avec l'affirmation: «la plupart des gens font semblant d'être plus débordés qu'ils ne le sont.»

Pour les auteurs du rapport, ces résultats découlent du fait que nous vivons dans des sociétés où les employés qui ont l'air les plus débordés sont célébrés et récompensés:

«Notre problème avec le temps, ce n'est pas tant que nous n'en avons pas assez, mais plutôt que nous associons le fait d'être débordé avec le fait d'avoir une vie qui a du sens».

Dans le New York Times, un essai de Tim Kreider abordait récemment ce même sujet:  «Le fait d'être constamment débordé est une façon de se rassurer existentiellement, c'est une façon d'éviter le sentiment du vide; bien sûr, votre vie ne peut pas être insignifiante et triviale si vous avez tant de choses à faire, que vous êtes sollicité toute la journée.»

Dans des pays comme la Chine, le Brésil ou encore l'Inde et l'Espagne, les sondeurs ont trouvé une forte admiration pour les gens qui avaient l'air toujours occupés. 58% des Brésiliens pensent par exemple que ces personnes ont des vies plus intéressantes. En même temps, 67% des Brésiliens pensaient aussi que leurs propres vies seraient plus agréables s'ils prenaient plus le temps de se détendre.

Cette admiration pour les gens débordés était un peu moins prononcée en France et aux Etats-Unis. Le pays où les personnes sondées avaient le plus tendance à défendre un ralentissement du rythme de vie étaient l'Italie, la Belgique et l'Australie. 

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte