Sciences

Test: Êtes-vous meilleur en science qu'un Américain?

Temps de lecture : 2 min

Vous êtes-vous déjà moqué du manque de culture des Américains? Vous allez peut-être le regretter.

Environ 22% des Américains confondent «Astronomie» et «Astrologie». 14% ne savent pas quel est le point le plus chaud de la Terre. Et 28% ignorent ce que mesure une année-lumière. C'est le résultat d'un test organisé par le Pew Research Center auprès de plus de 3.200 adultes aux Etats-Unis. Seuls 6% d'entre eux ont répondu correctement aux douze questions les interrogeant sur des faits scientifiques de base.

Encore une preuve du manque de culture des Américains, diront beaucoup. Au pays de l'Oncle Sam, on est tellement égocentré qu'on ne sait pas non plus placer les pays d'Europe sur une carte, comme on peut le voir dans cette série édifiante (mais non sourcée) d'exercices de géographie qui tourne sur Internet, ou cette vidéo, elle aussi devenue virale.

Pire, un tiers des Texans pense que l'homme et les dinosaures ont co-existé et un peu moins d'un tiers de la population considère que l'ADN n'a aucun impact sur l'hérédité.

Et pourtant, nous autres Français, ne valont souvent pas mieux. En 2014, un test de connaissances élémentaires en physique et en biologie a montré des résultats comparables aux Etats-Unis et en France. Sur les neuf questions, le score moyen a été de seulement 6,5.

Révélateur d'inégalités

Ce test de douze questions ne permet pas de se représenter de manière complète l'étendue des connaissances scientifiques des Américains. Mais ce qu'il révèle, en creux, est bien plus troublant.

Il existe d'abord un écart important de résultats entre les personnes diplômées d'études supérieures et celles ayant seulement le niveau lycée ou moins. Cela pousse à se poser des questions sur le niveau moyen des écoles aux Etats-Unis, où beaucoup de lycéens, moins favorisés, n'ont pas accès aux universités.

Les hommes en général obtiennent plus de réponses correctes que les femmes. Un score qui n'est pas suprenant: il a été montré plusieurs fois que les femmes intégraient très tôt cette idée reçue selon laquelle elles seraient moins douées dans le domaine scientifique, au point de perdre leur moyen lors des examens.

Enfin, les jeunes adultes ont tendance à avoir plus de connaissances que les adultes âgés de plus de 65 ans. Particulièrement sur certaines questions, comme celles portant sur les téléphones portables. En revanche, les plus âgés les dépassent sur les questions d'histoire, comme celle sur le vaccin de la polio.

Newsletters

Le coronavirus est une chance pour l'intelligence collective

Le coronavirus est une chance pour l'intelligence collective

Individuellement, tout le monde est démuni devant la crise du Covid-19. Un boom collaboratif mondial est en train de changer la manière dont la science se fait.

Comment la NASA prévoit-elle une présence humaine prolongée sur la Lune?

Comment la NASA prévoit-elle une présence humaine prolongée sur la Lune?

Les États-Unis ambitionnent de revenir sur la Lune en 2024, mais des questions techniques et budgétaires pourraient compromettre la suite des opérations.

Avec le confinement, la Terre tremble moins

Avec le confinement, la Terre tremble moins

L'arrêt des activités a considérablement réduit le bruit sismique dans les villes.

Newsletters