Sciences

Un dauphin rose aperçu en Louisiane (non, ce n’est pas une blague)

Temps de lecture : 2 min

Ces variantes de dauphins albinos sont rares et donc difficiles à voir.

 RARE Northern Pink Glitter Dolphin!! | Josta Photo via Flickr License by

Faire croire à l’existence d’un éléphant rose est une blague bien connue pour détourner l’attention des enfants, et indiquer quelque chose d’extraordinaire. Mais quelques enfants qui se promenaient sur les bords de la rivière Calcasieu en Louisiane ont dû cette fois bien prendre leur revanche sur leurs parents, en leur annonçant avoir vu le week-end dernier un «dauphin rose».

Car non, ce n’est pas une blague, il existe bien des dauphins roses, même si ces drôles de bestioles albinos sont très rares. L’un d’entre eux a été récemment vu dans la région, et pris en vidéo par le capitaine d’un navire de pêche, Erik Rue. L’animal avait déjà été vu une première fois par le capitaine en 2007. Mais il semblerait que depuis, l’oiseau ait fait son nid… D’autres congénères de la même couleur auraient en effet été aperçus.

Have you ever seen a pink dolphin? Well, they exist, and one of them lives in the Louisiana waters and get this...she may be pregnant! #PinkBaby?

Posted by WGNO-TV | ABC26 on lundi 7 septembre 2015

Slate.fr

Newsletters

On a enfin trouvé la technique pour casser un spaghetti en deux

On a enfin trouvé la technique pour casser un spaghetti en deux

Et pas en trois, ni en quatre. C'est important.

«Une telle histoire est-elle classique dans le milieu des sexfriends?»

«Une telle histoire est-elle classique dans le milieu des sexfriends?»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Y., une jeune femme qui s'interroge sur la véritable nature de la relation qu'elle vit avec son sexfriend.

«Cette histoire de statues, ça me permet de vivre encore plus de sexe dans ma vie»

«Cette histoire de statues, ça me permet de vivre encore plus de sexe dans ma vie»

Ruth aime les statues, mais plus que vous l'imaginez. Le type d'attirance qu'elle ressent s'appelle du pygmalionisme (ou de l'agalmatophilie, au choix).

Newsletters