Monde / Tech & internet

Un Allemand fait l'objet d'une enquête pour s'être réjoui sur Facebook de la mort d'Aylan Kurdi

Temps de lecture : 2 min

REUTERS/Brendan McDermid.
REUTERS/Brendan McDermid.

Selon l'Associated Press, la police allemande a perquisitionné, samedi 5 septembre au matin, le domicile d'un homme de 26 ans soupçonné de s'être réjoui publiquement sur Facebook de la mort d'Aylan Kurdi, le petit garçon syrien retrouvé mort sur une plage de la côte turque. Il aurait écrit dans un post, à propos de cette mort: «Nous ne la pleurons pas mais nous en réjouissons.»

Selon une porte-parole, l'homme fait l'objet d'une enquête pour avoir «diffamé la mémoire d'un mort et incité à la haine», délits passibles au maximum de trois ans de prison.

Interrogé par le Berliner Zeitung, Frank Henkel, un sénateur de la CDU, a appelé à une plus grande sévérité contre les discours de haine en ligne et a demandé aux opérateurs des réseaux sociaux de prendre leurs responsabilités dans le signalement de ces contenus.

Slate.fr

Newsletters

Les forces du régime syrien aux portes d’Israël, une «win win situation»?

Les forces du régime syrien aux portes d’Israël, une «win win situation»?

Le drapeau syrien flotte de nouveau sur un ancien point de passage sur le Golan, à quelques dizaines de mètres des soldats de Tsahal.

Une maternelle indonésienne s'excuse après avoir déguisé ses élèves en djihadistes

Une maternelle indonésienne s'excuse après avoir déguisé ses élèves en djihadistes

Les fillettes avaient revêtu un voile intégral et portaient des fausses mitraillettes.

Les Américains ne connaissent rien au rosé, mais en ont fait un mode de vie

Les Américains ne connaissent rien au rosé, mais en ont fait un mode de vie

Avant d'être un vin, le rosé est un «lifestyle» photogénique et décadent.

Newsletters