Sports / Slatissime

Pour faire du sport comme Poutine, il faut un jogging à 1.500 dollars

Temps de lecture : 2 min

Non, Poutine n’est pas un homme «normal» qui fait du sport en simple survêtement.

/
Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev en tenue de sport à Sotchi, 30 août 2015. RIA Novosti/Reuters

Quand Vladimir Poutine souhaite montrer sa force, c’est toujours subtil et ce n'est jamais (non, non, jamais) de la grosse cavalerie. Dimanche 30 août, le Kremlin a fait paraître des photos du président russe au Bocharov Ruchei, sa demeure de vacances à Sotchi, comme le rapporte Reuters. On l’y voit accompagné du Premier ministre russe Dmitri Medvedev pour une matinée dominicale sportive et un brunch luxueux.

Ces photos vantent à la fois la virilité et le train de vie faste des deux hommes. Ils apparaissent en plein effort sur des machines de musculation, en train de faire griller de la viande et de boire du thé sur une table qui sent bon la villégiature.

Le site Quartz remarque avec sarcasme que les tenues des deux hommes ne jurent pas mais s’accordent à merveille, sans être pour autant des répliques l’une de l’autre (il ne faudrait quand même pas les confondre). Et que, même pour faire du sport, Poutine et Medvedev s’habillent avec goût. Le jogging du président russe est en effet un Loro Piana (une marque italienne de luxe) en cachemire et en soie. Son prix s'élève à 1.500 dollars (1.330 euros). Si la veste à zip qu'il porte est assortie, ce qui semble bien être le cas, l'ensemble va chercher dans les 3.200 dollars.

Slate.fr

Newsletters

Comment le tutu s’est imposé dans les marathons

Comment le tutu s’est imposé dans les marathons

Il représente bien plus qu'un simple costume.

Perdre pour mieux gagner: l'étonnante stratégie de Philadelphie en NBA

Perdre pour mieux gagner: l'étonnante stratégie de Philadelphie en NBA

«TRUST THE PROCESS!»

Pourquoi le Qatar ne veut pas d'une Coupe du Monde 2022 à 48 équipes

Pourquoi le Qatar ne veut pas d'une Coupe du Monde 2022 à 48 équipes

Prévu pour 2026, l'élargissement du nombre d'équipes présentes lors du tournoi de football quadriennal pourrait finalement être testé dès 2022 par la FIFA. Ce qui est loin de réjouir le pays organisateur.

Newsletters