Partager cet article

Buzz Aldrin veut vous envoyer sur Mars

Mars, après le passage de Curiosity Photo Wikimedia CC par la NASA

Mars, après le passage de Curiosity Photo Wikimedia CC par la NASA

À 85 ans, l’astronaute vient de lancer un institut dédié à la conquête de la planète rouge.

Le 21 juillet 1969, Buzz Aldrin devient le deuxième homme à marcher sur la Lune, juste après Neil Armstrong. Près de quarante ans plus tard, il a tenu à nous faire savoir que cet exploit historique ne lui avait pas suffi. Désormais, il vise la planète Mars.

Le site Tech Insider explique que l’astronaute a annoncé la création pour l'automne du Buzz Aldrin Space Institute, un programme de recherche destiné à coloniser la planète Mars. C’est un rêve de longue date pour Aldrin, qui en a parlé en 2013 dans un livre, et a même témoigné devant le Sénat américain sur la façon dont il procéderait si on lui accordait des moyens. L’institut de technologie de Floride accueillera des étudiants qui réfléchiront à tout l'aspect technique et Aldrin fera partie du corps enseignant. 

Un pas sur Mars en 2039?

Si les détails restent encore flous, on sait que le but est de lancer des missions successives et progressives, d’abord en retournant vers la Lune, puis vers les satellites de Mars, et enfin vers la planète en elle-même. Il aimerait aussi instaurer un «cycle robotisé» entre la Terre et Mars, une sorte de véhicule qui ferait des allers-retours permanents entre les deux planètes. Il a même déjà des plans pour une station spatiale, des vaisseaux et des fusées réutilisables. Si l’on en croit cet ambitieux plan, l’Homme posera son premier pas sur Mars en 2039, juste à temps pour célébrer le succès de la mission Apollo 11 sur la Lune.

SpaceX fabrique des navettes low cost à 60 millions de dollars et compte bien coloniser mars en 2040

Tech Insider estime qu’il s’agit ici de la meilleure chance que l’on ait de se rendre sur la planète rouge un jour. Car il faut rappeler que les projets fous ne manquent pas quand on parle de Mars. Le plus connu, et le plus polémique restant celui de Mars One, une compagnie néerlandaise qui a fait la une des journaux et dont Slate.fr vous avait parlé il y a quelques mois. Elle prévoit d’aller sur Mars d’ici 2027 et d’y envoyer cent volontaires, dont un Français. 

La colonisation façon Elon Musk

Problème: l’argent. Leur campagne de crowdfounding a été un échec retentissant et les financements de la part de milliardaires ou de compagnies privées tardent à arriver. En tout et pour tout, Mars One n’aurait pas réussi à collecter plus d’un million de dollars en dons. Autre difficulté, Mars One veut faire appel à d’autres compagnies externes pour mettre en place le matériel nécessaire, ce qui entraînera des coûts supplémentaire qu’elle aura du mal à suivre.

SpaceX enfin, compagnie américaine du milliardaire Elon Musk, fabrique des navettes low cost à 60 millions de dollars et compte bien coloniser mars en 2040. Mais fin juin, on apprenait l’explosion du fameux lanceur alors que l’entreprise tentait d’envoyer une capsule de ravitaillement vers la station spatiale internationale… En revanche, la compagnie doit révéler cette année ses plans précis pour Mars, et quand on connaît l’ambition d’Elon Musk, il y fort à parier que Buzz Aldrin aura un concurrent de taille dans cette course folle.  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte