Culture

[VIDÉO] «Kestuf»: que fais-tu quand tu veux larguer ton conjoint?

Temps de lecture : 2 min

Le site Arte Creative a mis en ligne Kestuf, mini-série animée pleine d'humour qui, à partir de micro-trottoirs, interroge des personnes sur une question (plus ou moins) existentielle: «Qu'est-ce que tu fais pour la journée de la femme?», «Qu'est-ce que tu fais quand tu reçois un cadeau, et qu'il est vraiment pourri?», «Qu'est-ce que tu fais si ta meuf (ou ton mec) te dit qu'elle (ou il) veut un bébé?», «Qu'est-ce que tu fais quand tu as une méchante gueule de bois, et que tu dois aller bosser?».

D'une durée de deux minutes chacun, les dix épisodes, signés François Dufour et Jeff Le Bars, sont disponibles sur le site Arte Creative. Après «Qu'est-ce tu fais de typiquement français à l'étranger?», nous vous proposons, en partenariat avec Arte, de visionner ci-dessus celui titré «Qu'est-ce que tu fais quand tu dois larguer ton conjoint?» Et vous pouvez aussi en profiter pour lire nos articles expliquant pourquoi une rupture amoureuse est aussi dure que l'addiction à la cocaïne ou une éclaboussure de café brûlant.

Slate.fr

Newsletters

Pour prendre conscience du talent d'Aretha Franklin, il faut écouter «One Step Ahead»

Pour prendre conscience du talent d'Aretha Franklin, il faut écouter «One Step Ahead»

Depuis l’annonce de sa mort, les tubes de la chanteuse tournent en boucle. Superbes, certes, mais pas autant que «One Step Ahead», chanson qui résume parfaitement cette facette intimiste moins connue de la reine de la soul.

L'esthétique des laveries automatiques londoniennes

L'esthétique des laveries automatiques londoniennes

Joshua Blackburn adore les laveries automatiques. De là lui est venue l'idée du projet Coinop_London: dresser le portrait de Londres à travers ses laveries. «J'aime l'idée de se concentrer sur une petite tranche de la vie urbaine pour voir ce...

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

Le thriller à tiroirs de John McNaughton aurait pu tomber dans l'oubli. C'était sans compter sur sa posture terriblement aguicheuse, ses rebondissements mémorables et son second degré permanent.

Newsletters