Monde

Des douches pour rafraîchir les touristes: la grosse erreur de com’ du musée d’Auschwitz-Birkenau

Temps de lecture : 2 min

Les températures dans la région polonaise où se trouve le camp de concentration Auschwitz-Birkenau ont récemment atteint 37 degrés. Ce qui a donné l’idée plus que douteuse aux responsables du musée d’installer... des douches.

 Auschwitz -- Oświęcim, Poland  par Ray_from_LA via Flickr CC 2.0 License by
Auschwitz -- Oświęcim, Poland par Ray_from_LA via Flickr CC 2.0 License by

Pour les visiteurs du camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau qui ont trop chaud, les responsables du musée n’ont rien trouvé de mieux comme idée que d’installer… des douches. De quoi rappeler aux victimes du nazisme de mauvais souvenirs, puisque, comme chacun le sait, les juifs étaient notamment gazés dans des douches.

«Les groupes de jeunes qui étaient là n’ont pas vraiment remarqué qu’il y avait un problème et semblaient s’amuser, mais pour moi cela avait une impression de déjà-vu», a raconté un visiteur israélien à la chaine Channel 2, des propos rapportés par le Times of Israel. Le visiteur a déclaré être allé se plaindre auprès des autorités, mais celles-ci n’auraient pas réagi.

Référence historique erronée

L’homme faisait partie d’un groupe de visiteurs israéliens qui se sont rendus sur place dimanche 30 août. Plusieurs personnes dans le groupe auraient été choquées par cette installation, explique-t-il à un autre journal, le Jerusalem Post.

Les températures dans la région polonaise où est situé Auschwitz-Birkenau ont récemment atteint 37 degrés. Mais ce n’est pas cette excuse que le musée a utilisée. «Les fausses douches disposées dans certaines chambres à gaz d'Auschwitz n'étaient pas destinées à diffuser du gaz mortel. Le Zyklon B était diffusé d'une manière totalement différente», a expliqué un porte-parole au site Mashable. Une référence historique erronée donc, mais qui n’efface pas la grosse erreur de com’.

Slate.fr

Newsletters

Neum, le territoire qui échappe aux radars de l'Histoire

Neum, le territoire qui échappe aux radars de l'Histoire

Vous ignorez tout de ce territoire bosnien qui fait de la région de Dubrovnik une enclave croate? Logique: sa frontière ne fait que vingt kilomètres de long.

La manière de parler de Donald Trump est riche d'enseignements

La manière de parler de Donald Trump est riche d'enseignements

La langue de Trump est un miroir implacable: du président lui-même, de l'Amérique et de notre époque.

Le vice-président américain compare Trump à Martin Luther King

Le vice-président américain compare Trump à Martin Luther King

Selon Mike Pence, le combat de Trump pour un mur frontalier rappelle celui de Martin Luther King pour une meilleure démocratie.

Newsletters