Culture

En 2000, «Les Simpson» faisaient de Donald Trump un piteux président

Temps de lecture : 2 min

En mars 2000, un épisode futuriste des «Simpson» imaginait une Amérique en difficulté après le mandat du milliardaire.

«Les Simpsons dans trente ans», 17e épisode de la saison 11 des Simpson, a été diffusé en mars 2000 aux États-Unis. On pouvait y voir Bart nager en pleine galère, et surtout Lisa entamer son premier mandat de «première présidente femme et hétérosexuelle des États-Unis». Slate.com, qui a ressorti l’épisode des archives de la Fox, a été interpellé par une scène bien particulière, qui se déroule dans le bureau ovale de la Maison Blanche.

On y voit Lisa Simpson expliquer qu’elle a hérité «d’un resserrement budgétaire à cause du président Trump». «Vous vous rappelez quand la précédente administration a décidé d’investir dans les enfants de notre nation? reprend son secrétaire d’État Milhouse. Grosse erreur.» Des programmes destinés à proposer des petits-déjeuners et des entraînements de basket nocturnes ont entraîné la création d’une «génération de supercriminels ultra-forts» qui peuvent «fonctionner sans dormir».

Épisodes presque prophétiques

Un scénario catastrophique qui prend une nouvelle dimension aujourd’hui, alors que Donald Trump est toujours en tête des sondages pour les primaires républicaines et que son emprise sur la campagne en inquiète plus d’un. À tel point que le scénario d'une présidence Trump n'est plus impossible...

Le site Mashable, qui a aussi repéré le passage, explique néanmoins qu’il ne s’agit pas à proprement parler d’une prédiction des Simpson. En 1999, comme en 2015 d’ailleurs, Donald Trump lançait un comité exploratoire de la présidentielle pour savoir s’il pouvait se lancer dans la course. Sauf qu’à l’époque il avait évidemment renoncé.

Il n’empêche, la clairvoyance dont bénéficient Les Simpson est indéniable. Régulièrement, sur Slate.fr comme ailleurs sur Internet, de vieux épisodes ressurgissent et deviennent presque prophétiques une fois reliés à l’actualité. Par exemple, une télévision égyptienne affirmait en 2014 que Les Simpson avaient anticipé en 2001 le conflit qui perdure aujourd’hui en Syrie. Dans un faux clip musical, on voyait Bart et ses copains tirer sur des combattants arabes dont le drapeau est identique à celui adopté aujourd’hui par les rebelles syriens.

Dans autre registre, on peut citer la découverte du boson de Higgs par Homer en 1998 ou l’anticipation du drame Neymar, ce joueur brésilien qui s’est blessé lors de la dernière Coupe du Monde. Dans la série, «El Divo», expert en plongeons dans la surface de réparation, se blessait lui aussi et le Brésil perdait contre l’Allemagne. Un scénario catastrophe qui deviendra réalité, quelques mois après la diffusion du fameux épisode.

Slate.fr

Newsletters

«Le ciel, les oiseaux et... ta mère!», quand la banlieue faisait salle comble

«Le ciel, les oiseaux et... ta mère!», quand la banlieue faisait salle comble

Il y a 20 ans, l’histoire de quatre banlieusards en vacances à Biarritz a donné naissance à la «comédie de banlieue» et proposé une image positive des cités françaises.

L'album est-il vraiment voué à mourir?

L'album est-il vraiment voué à mourir?

On dit le format démocratisé dans les années 1960 condamné à disparaître face à un modèle de streaming valorisant le single. Culturellement, il a pourtant encore de beaux jours devant lui.

Jusqu’où peut aller un biopic dans le mensonge?

Jusqu’où peut aller un biopic dans le mensonge?

Si les biopics hollywoodiens préfèrent embellir la vie de leurs célèbres héros, «Bohemian Rhapsody» raconte au contraire de dangereux et sournois mensonges sur la vie de Freddie Mercury.

Newsletters