Tech & internet / Santé

Un jeu vidéo d'une vache dans un abattoir pour devenir végétarien

Temps de lecture : 2 min

Alexey Botkov a développé le jeu «That cow», dans lequel le joueur incarne une vache dans un abattoir de viande humaine.

«That cow», jeu créé en quarante-huit heures.
«That cow», jeu créé en quarante-huit heures.

Alexey Botkov, un créateur de jeux vidéo néozélandais, a participé à un concours dont le thème était «Vous êtes le monstre». Les participants avaient quarante-huit heures pour créer un jeu et lui a développé «That cow», dans lequel le joueur incarne une vache dans un abattoir de viande… humaine (téléchargement gratuit ici).

Alors qu’on déambule dans les couloirs –c’est la seule action possible dans ce jeu–, on aperçoit des corps humains pendus à des crocs de boucher, et de la viande empaquetée qui avance sur les tapis roulants de l’abattoir. On peut s’approcher des corps et les faire basculer, ce qui provoque un sentiment de malaise voulu par le créateur, qui souhaitait qu’on se sente mal en évoluant dans son jeu.

Suivre la ligne d’assemblage

Bien sûr, le temps limité pour le développement en fait un petit jeu minimaliste, sans son, et sans trop d’enjeu. Si son créateur admet qu’il aurait bien aimé ajouter des voix humaines, en revanche, l’absence de missions à accomplir fait partie de la philosophie du jeu: il s’agit plutôt d’un espace dans lequel évoluer librement pour prendre conscience de la «monstruosité» des abattoirs. Tout ce qu’on peut faire, c’est se déplacer en avant et en arrière en longeant la ligne d’assemblage jusqu’au moment où on prend conscience qu’on n’a pas de prise sur ce qui s’y déroule.

Le créateur du jeu, qui a été interviewé par le site Popular Science, n'est pas encore lui-même végétarien, mais manifestement la question le tracasse. «Je mange de la viande et je suis un monstre», admet-il dans l'interview.

Slate.fr

Newsletters

Une police d’écriture pour rallonger ses dissertations

Une police d’écriture pour rallonger ses dissertations

Une agence marketing a créé une police qui ressemble comme deux gouttes d'eau au Times New Roman mais qui permet d'augmenter la taille de ses devoirs.

Spotify accusé de discrimination de genre par une ex employée

Spotify accusé de discrimination de genre par une ex employée

Voyages d'affaires «entre mecs», drogues, discrimination généralisée... Une ancienne salariée de l'entreprise de streaming musical porte plainte.

Facebook accusé de diffuser des offres d’emploi discriminatoires

Facebook accusé de diffuser des offres d’emploi discriminatoires

L’association de défense des droits civils ACLU attaque le réseau social en justice.

Newsletters