France

Roissy-Charles-de-Gaulle fait partie des dix pires aéroports du monde

Temps de lecture : 2 min

Cette fois, selon le classement d’un site de notation, il n'est que 9e en partant de la fin...

Le Terminal 1 de Paris-Charles-de-Gaulle, le 17 septembre 2014 | REUTERS/Charles Platiau
Le Terminal 1 de Paris-Charles-de-Gaulle, le 17 septembre 2014 | REUTERS/Charles Platiau

Le site Skytrax décerne chaque année le titre du meilleur aéroport du monde –le World Airport Award– et établit le classement des cent premiers aéroports. Ce classement prend en compte des notes attribuées par les voyageurs de cent pays et dépend d’une évaluation réalisée par des professionnels sur certains critères importants.

Le site Priceonomics s’est basé sur les seuls commentaires et notes d’internautes (17.000 participations) pour proposer son propre classement international, une sorte de prix du public de la qualité des aéroports, en mettant en concurrence quelque soixante-et-onze aéroports évalués par les voyageurs en fonction de plusieurs critères: qualité d’accueil, durée de d’attente, propreté, qualité des magasins.

Singapour, «expérience cinq étoiles»

Résultat: les grands aéroports asiatiques se démarquent dans le classement avec Singapour Changi (1ère place du classement général), Incheon (2e), en Corée du Sud, Hong Kong (3e). Suivent Delhi, Zurich, Kuala Lumpur et Amsterdam Schiphol. Transiter par l’aéroport de Singapour est décrit par certains utilisateurs comme «une expérience cinq étoiles» où tous les services sont «de première classe».

Source: Priceonomics.

Les pires aéroports sont, en partant du moins bien noté, Dalaman (Turquie), Sharm el-Sheikh (Égypte), Bournemouth (Angleterre), Newark (New York), Luton (Londres), London-Stansted, Miami, Washington-Dulles et Paris-Charles-de-Gaulle.

Source: Priceonomics.

CDG, aéroport éprouvant

Le plus grand aéroport de France figure fréquemment parmi ces classements des pires aéroports selon les voyageurs. En 2011, une équipe de CNN avait cherché quels étaient les aéroports les plus haïs du monde, en se basant non pas sur une méthode de classement par notes mais en analysant les sites, blogs et forums consacrés au sujet. Paris-CDG y atteignait la première place… Jacques Attali sur Slate.fr avait également décerné à l’aéroport parisien le titre de pire du monde. L’année dernière, Frédéric Martel s’était lui penché sur une étape particulièrement éprouvante du parcours du voyageur à Paris: l’accès à l'aéroport, qui se fait depuis Paris en empruntant le RER B, grand habitué lui aussi des critiques négatives des internautes.

Le classement du site source établit par Skytrax est cependant moins sévère avec l’aéroport international de Paris. Il le classe 48e sur 100 en 2015, une vraie prouesse puisqu’il n’était que 95e l’année précédente.

Slate.fr

Newsletters

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

Newsletters