Partager cet article

Ceci est le plus funeste bulletin de météo jamais publié aux Etats-Unis

Image satellite de l’ouragan Katrina au dessus de la Louisiane, le 29 août 2005. Crédit: REUTERS

Image satellite de l’ouragan Katrina au dessus de la Louisiane, le 29 août 2005. Crédit: REUTERS

Le météorologue qui était de service dans la région de la Nouvelle-Orléans 24h avant l'arrivée de l'ouragan Katrina a publié un document aux allures d'Apocalypse.

La veille de l’arrivée de l’ouragan Katrina en Louisiane, Robert Ricks faisait face à une pénible équation. En tant que météorologue et correspondant régional pour les prévisions climatiques, il lui fallait trouver un moyen d'alerter la population sur l’urgence et l’ampleur de l’évènement imminent.  

Il a donc publié ce bulletin météo totalement hétérodoxe, vision funeste de ce qui allait se produire, comme le rapportent nos confrères de Slate.com. Voici ci-dessous la version anglaise suivie par une traduction en Français par nos soins:

«Urgent - bulletin météo

 

Des dégâts considérables sont attendus...

 

L’ouragan Katrina… Un ouragan très puissant avec une force sans précédent… sans doute égale à celle de l’ouragan Camille en 1969.

 

Plus de la moitié de la zone va être inhabitable pendant des semaines...peut-être plus longtemps. Au moins la moitié des maisons les plus solides vont avoir des fissures dans les murs et le toit… Les toitures des maisons dotées de pignons seront arrachées, laissant ces maisons très endommagées voire détruites.

 

La plupart des bâtiments industriels seront hors d’usage. Une partie des toits ou la totalité des toits manqueront. Toutes les résidences de faible hauteur construites avec du bois seront complètement détruites, ceux en béton auront des dégâts importants, y compris sur les murs et le toit.

 

Les immeubles de bureau ou de logement de grande hauteur vont tanguer dangereusement. Certains s’effondreront totalement. Toutes les fenêtres exploseront.

 

Il y aura partout des débris en suspension… Peut-être même des objets lourds comme de l’électroménager ou des véhicules légers. Les voitures de sport et les camions seront déplacés. Les débris soufflés par la tempête causeront d’autres dégâts. Les humains, les animaux domestiques et le bétail mourront s’ils sont frappés par la tempête.

 

Les coupures électriques vont durer pendant des semaines… La plupart des poteaux électriques et des transformateurs seront hors d’usage. Il sera impossible de vivre quotidiennement selon un standard moderne à cause des coupures d’eau.

 

La grande majorité des arbres seront brisés ou déracinés. Seuls ceux qui sont les plus ancrés dans la terre subsisteront….mais n’auront plus aucune feuille. Seules quelques cultures subsisteront. Le bétail exposé au vent sera tué.

 

Un bulletin d’alerte ouragan est publié lorsque des vents soutenus proches de la force d’un ouragan ou de fréquentes rafales ayant la force ou plus que la force d’un ouragan se produiront avec certitude dans les 12 ou les 24 prochaines heures.»

 

Ce document est aujourd’hui exposé au musée national d'histoire américaine à côté d’un rosaire ayant appartenu à sa grand-mère et qu’il avait emporté en quittant la ville avec ses collègues.

De tels bulletins sont aujourd’hui encouragés par le service météorologique américain, afin de mieux faire prendre conscience à la population du danger. L’un des plus connus est celui de Gary Szatkowski, publié juste avant l’ouragan Sandy à New York en 2012, et qui enjoignait aux personnes toujours réticentes à évacuer à «le faire pour leurs proches». Gary Szatkowski est aujourd’hui considéré comme un héros.

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte