Histoire / Monde

Ils remplacent une tombe en granit du Néolithique par une table de pique-nique

Temps de lecture : 2 min

Des constructeurs d'un village galicien ont confondu une tombe du néolithique avec une vieille table de pique-nique. Ils l'ont donc remplacée par une nouvelle, flambant neuve.

Table de pique-nique (imafe d’illustration) | TranceMist via Flickr CC License by

«En voilà une table bien abîmée!» ont dû se dire les constructeurs en tombant sur ce site archéologique à Ardesende, un village galicien. Et pour cause, les trois rochers moussus, posés sur une dalle de granit, étaient là depuis plus de 6.000 ans, souligne un groupe écologiste interviewé par le Huffington Post:

«Il s'agissait d'une tombe du Néolithique datant d'il y a plus de 6.000, traditionnellement connue sous le nom de Mámoa (un tumulus funéraire), qui, quand il avait été répertorié, il y a plus d'une décennie, avait encore des dalles de granit qui formaient la chambre funéraire.»

Aujourd'hui, à la place, on y trouve une aire de pique-nique flambant neuve.

«L’histoire de l’aire de pique-nique construite sur un site archéologique de plus de 6.000 ans.»

Du granit au béton

La dalle en béton qui l'a remplacé «a causé des dommages irréparables à ce qui était un cimetière préhistorique des premiers habitants de Cea», ajoute le groupe. Selon ce dernier, ces événements seraient symptomatiques du sort réservé de manière générale aux sites archéologiques de Galice, pourtant répertoriés et officiellement protégés par la loi sur le patrimoine historique espagnol.

Le ministère de la Culture a ouvert une enquête pour déterminer dans quelles circonstances cette «erreur monumentale», d'après les archéologues interrogés par The Local, a pu être commise. La ville de Cristovo de Cea, dont dépend le site, est connue pour ses vingt-cinq tumulus néolithiques, dont la nécropole de Covas et la mámoa de Bouza de Prim, qui comprend encore (contrairement à Ardesense) un dolmen d'une grande richesse historique et culturelle.

Slate.fr

Newsletters

Le bidet (enfin) à la conquête des États-Unis

Le bidet (enfin) à la conquête des États-Unis

L'invention française longtemps délaissée outre-Atlantique est en bonne voie pour séduire les Américains.

L'élégance de «ballerine légère» que Jackie Kennedy doit à Hubert de Givenchy

L'élégance de «ballerine légère» que Jackie Kennedy doit à Hubert de Givenchy

Décédé le 10 mars à l’âge de 91 ans, le couturier français était sans conteste le préféré de la Première dame la plus emblématique des États-Unis.

L'histoire rocambolesque de l'acteur qui s'est fait passer pour un général durant la Seconde Guerre mondiale

L'histoire rocambolesque de l'acteur qui s'est fait passer pour un général durant la Seconde Guerre mondiale

Les services secrets britanniques ont brouillé les pistes en 1944 en utilisant l’acteur Clifton James, pour interpréter le rôle de sosie du général Montgomery.

Newsletters