Partager cet article

Il y a eu 248 fusillades sur les 238 derniers jours aux États-Unis

Une femme dépose des fleurs devant les locaux de la chaîne WBDJ7, à Roanoke, en Virginie, le 26 août 2015 | REUTERS/Chris Keane

Une femme dépose des fleurs devant les locaux de la chaîne WBDJ7, à Roanoke, en Virginie, le 26 août 2015 | REUTERS/Chris Keane

Depuis la tuerie de Sandy Hook, en décembre 2012, au moins 1.148 personnes ont été tuées par arme à feu sur le sol américain.

Deux journalistes ont été tués, ce mercredi 26 août en Virginie, dans l'est des États-Unis alors qu'ils étaient en direct à l'antenne. Le suspect du meurtre –un ancien journaliste de la chaîne– s'est ensuite tiré une balle dans la tête. Il a été déclaré mort quelques heures plus tard, à l'hôpital.

Si l'on y ajoute la fusillade qui a blessé quatre personnes lors d'un cambriolage, il s'agissait des 246e et 247e fusillades en 238 jours, indique le Washington Post, qui explique que les chiffres proviennent d'un subreddit consacré à la violence causée par les armes à feu. En fait, le terrible chiffre monte même à 248 après celle qui a coûté, le même jour, la vie à une personne et en a blessé sept autres, à Chicago.

Le quotidien américain précise cependant que la définition de fusillade («mass shooting») utilisée par les membres du subreddit n'est pas la même que celle du FBI. Les redditeurs considèrent qu'il y a fusillade à partir du moment où au moins quatre personnes sont touchées par balle, dont le tireur, quand le Bureau considère qu'il y a fusillade lorsque trois personnes sont tuées.

Armes à feu

Vox rappelle de son côté que, depuis la tuerie de Sandy Hook, en décembre 2012, où un homme avait tué vingt enfants et six adultes, comme l'indique Reader, il y a eu 887 fusillades aux États-Unis.

«Au moins 1.148 personnes ont été tuées et 3.184 blessées.»

Cette carte reprend la définition utilisée par les membres du subreddit et Mass Shooting Tracker.

Une série d'infographies reprises par le site web américain montre par ailleurs le problème américain avec les armes à feu et l'incroyable nombre de personnes tuées lors de fusillades.

Deuxième amendement

Les candidats à la présidentielle 2016 ont eu des réactions assez variées sur ce phénomène, explique le Telegraph. Pour Hillary Clinton, «il faut faire quelque chose à propos de cette violence par armes à feu». Elle ne remet cependant pas totalement en cause le deuxième amendement, qui permet aux Américains de porter des armes:

«Nous sommes assez intelligents et assez compatissants pour trouver un moyen d'équilibrer les droits du deuxième amendement et des mesures préventives et de contrôle pour que, quoi que ce soit qui ait motivé ce meurtrier, qui s'est finalement suicidé, nous ne voyons plus de morts.»

De l'autre côté de l'échiquier politique, Jim Gilmore, ancien gouverneur de la Virginie et candidat à la primaire républicaine, n'est pas du tout du même avis:

«Nous n'allons pas laisser ce fou enlever le droit aux Américains de porter une arme.»

Via son porte-parole, la Maison Blanche a regretté qu'un tel acte puisse à nouveau être commis avant d'indiquer que seul le Congrès peut faire quelque chose. Le Telegraph rappelle au passage que, «le mois dernier, le président Obama avait indiqué qu'avoir échoué à modifier la législation sur les armes était la plus grande frustration de sa présidence».

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte