Monde

Au Tadjikistan, ne fêtez pas votre anniversaire en public

Temps de lecture : 2 min

Pour protéger les traditions du pays, la loi interdit de célébrer son anniversaire ailleurs que dans la sphère privée.

Birthday Cake | Will Clayton via Flickr CC License by
Birthday Cake | Will Clayton via Flickr CC License by

Un jeune Tadjik a été condamné à une amende pour avoir violé une des lois du pays: l'interdiction de la célébration des anniversaires en public.

Isayev Amirbek, 25 ans, a été trahi par son profil Facebook, rapporte la BBC (et le site local TopTJ.com pour ceux qui comprennent le Tadjik). Il y a posté une photo le montrant à l'Irish Pub, un bar populaire de Douchanbé, la capitale du pays, avec un gâteau d'anniversaire. Cette photo a été utilisée comme preuve qu'il enfreignait l'article 8 de la loi sur la «régulation des traditions et coutumes de la République du Tadjikistan», qui interdit les anniversaires hormis dans la sphère privée.

Ce post sur le réseau social lui en coûtera 4.000 somoni (environ 550 euros). Il n'est la première personne à enfreindre la loi –qui vise à préserver les traditions du Tadjikistan et à empêcher les dépenses excessives lors de fêtes. Le site local rapporte que l'article 8 été violé 394 fois en 2014.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Newsletters

Kamala Harris, l'avenir de l'Amérique?

Kamala Harris, l'avenir de l'Amérique?

La vice-présidente des États-Unis semble en bonne voie pour devenir la candidate du Parti démocrate en 2024, mais il lui faudra réconcilier les franges progressistes et conservatrices.

Un an de présidence Biden: l'heure du bilan

Un an de présidence Biden: l'heure du bilan

Économie, social, international, sanitaire... Qu'a accompli le président américain 365 jours après son investiture?

Trente ans après sa dissolution, l'URSS est-elle en train de se reconstituer en Asie centrale?

Trente ans après sa dissolution, l'URSS est-elle en train de se reconstituer en Asie centrale?

L'envoi de 3.000 soldats de l'OTSC pour soutenir le régime du président Tokaïev au Kazakhstan laisse deviner les objectifs stratégiques de Vladimir Poutine.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio