Life

Comment se meubler pas cher en restant écolo

Nina Shen Rastogi, mis à jour le 22.09.2009 à 13 h 17

Les meubles en simili-bois sont-ils mauvais pour l'environnement?

Je viens juste d'emménager dans une nouvelle ville afin de retourner à l'école. Je dois meubler mon nouvel appartement avec le budget d'un étudiant. Comment un bureau ou une bibliothèque en simili-bois sont-ils mauvais pour l'environnement ?

L'une des règles de base de la vie en vert est d'investir dans des objets de qualité qui n'auront pas besoin d'être remplacés très souvent. Mais ce n'est pas toujours facile d'acheter cette solide bibliothèque artisanale en chêne, surtout si vous devez vivre d'une bourse universitaire. Alors, à moins que vous ne soyez partant pour laisser tous vos vêtements et tous vos livres en piles à même le sol, vous devriez savoir quelles sont les choix les plus écolos dans la gamme de prix qui vous convient.

Au plus bas échelon du marché des meubles, beaucoup d'objets sont faits à partir de panneaux de bois aggloméré ou d'un matériau un peu plus solide qu'on appelle panneau de fibre de moyenne densité (MDF). Ils ont au moins un avantage environnemental sur le bois solide et massif: ils sont faits à partir de sciure et de restes de coupe, votre nouvelle commode n'aura donc pas demandé à ce que l'on abatte beaucoup d'arbres pour elle.

D'un autre côté, la production d'un panneau en agglo ou en MDF demande plus d'énergie que celle d'un panneau en bois massif : les particules de bois doivent être broyées, séchées, mélangées à de la colle, puis chauffées et pressées en planches. De plus, certaines de ces particules auraient pu être transformées en combustible pour l'industrie. (Des chiffres néo-zélandais montrent que, à poids égal, la production de matériaux en bois composites possède une meilleure efficience énergétique [PDF] que celle des plastiques et de la plupart des métaux).

Le contreplaqué est une troisième sorte de panneau composite, fait de fines plaques de bois empilées et collées ensemble. Le bois provient d'un même arbre, même si les fabricants peuvent tirer d'un seul tronc plus de panneaux en contreplaqué qu'en bois massif. Les fabrications du contreplaqué et du MDF sont grosso modo équivalentes en termes d'énergie.

Vient ensuite le problème de la pollution aérienne. Les meubles en agglo, en MDF ou en contreplaqué peuvent émettre du formaldéhyde à cause des colles qu'on utilise pour les fabriquer. Le formaldéhyde peut causer des problèmes de santé à court terme - des irritations oculaires et respiratoires - quand sa concentration dans l'air 0,1ppm. Selon l'EPA (United States Environmental Protection Agency), les habitations avec « un nombre important de meubles en composite » ont des taux aériens de formaldéhyde supérieurs à 0,3ppm. Selon l'Agence Internationale de Recherche contre le cancer, le formaldéhyde est un « carcinogène humain certain », pour l'EPA, il est un « probable carcinogène humain ». Des meubles bon marché sont plus à même d'émettre un taux important de ce gaz puisque les colles à faible concentration de formaldéhyde sont plus chères. (De plus, les panneaux faits avec ces colles doivent être séchés plus longtemps, ce qui augmente le coût du produit fini.)

Les produits en bois composite seront bientôt une option plus saine. La Californie vient de faire signer à l'industrie du bois des accords sur de nouvelles normes strictes d'émission, ce qui finira par affecter le reste du pays, compte-tenu de la taille du marché californien. En attendant, si vous le souhaitez, recherchez des meubles faits avec des colles contenant peu voire pas de formaldéhyde. (Si votre nouvelle bibliothèque sent un peu, laissez là dehors, ou dans une pièce avec une fenêtre ouverte pendant une semaine - la plupart des émissions gazeuses se produisent dans les premiers jours de vie d'un produit). Les panneaux en agglo et en MDF les plus écologiques sont ceux qui contiennent le plus de matériaux recyclés ou de fibres alternatives — comme de la paille ou des résidus de canne à sucre que l'on appelle bagasse, à la place du bois.

Certains marchants, comme IKEA, expérimentent aujourd'hui des panneaux légers, faits de papier alvéolé pris en sandwich entre deux fines plaques d'agglo ou de MDF. Ces panneaux demandent moins de matière première que les composites traditionnels, sans compter un coût énergétique moindre pour leur fabrication et leur transport. Aux Etats-Unis, nous avons aussi les meubles modulables de Way Basics, qui sont faits à partir de papier recyclé et qui, selon la marque, sont aussi solides que des panneaux en agglo.

Enfin, si votre nouvelle commode contient ne serait-ce qu'un peu de bois, prenez cinq minutes pour voir d'où ce bois provient. Dans un monde idéal, vous devriez toujours pouvoir acheter des meubles labellisés par des organisations tierces, telle le Forest Stewardship Council, mais il ne semble pas qu'un grand nombre de meubles soient à la fois économiques et garantis par le FSC. (Il y a eu un grand mouvement de certification dans les meubles de jardin - mais ce n'est peut-être pas ce style que vous recherchez pour votre nouveau logement). Malgré tout, vous devriez toujours demander au revendeur d'où provient le bois et quelles mesures de durabilité sont à l'œuvre sur le lieu d'abattage. On ne vous répondra certainement qu'avec un regard ahuri, mais il est important que les fabricants sachent que ces questions vous importent, compte tenu surtout du fait que la xylophagie américaine — nous consommons environ le cinquième des exportations mondiales de bois — a été impliquée dans l'abattage illégal d'arbres en Indonésie ou encore en Russie extrême-orientale.

Bien sûr, le meilleur choix - pour votre porte-monnaie et pour la planète — reste l'achat de meubles d'occasion. Non seulement l'achat de seconde-main économise l'impact environnemental de la fabrication — sans parler d'émissions de formaldéhyde moindres, mais pour pourrez très certainement vous procurer des objets de meilleure qualité (c'est-à-dire qu'ils dureront plus longtemps) que si vous les aviez achetés neufs. Je suis excessivement fière du magnifique canapé de marque que j'ai acheté l'an dernier pour le tiers de son prix. Si vous n'avez pas de grand-mère chez qui dévaliser le grenier, écumez les brocanteurs ou Craiglist.

Nina Shen Rastogi

Traduit de l'anglais par Peggy Sastre

Image de une: mod little furniture par romana klee via Flickr

Nina Shen Rastogi
Nina Shen Rastogi (29 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte