Monde

Le record du monde de non-clignement d'œil battu

Temps de lecture : 2 min

Le détenteur du record a été détrôné. Son successeur l’a battu de... seize minutes et vingt-cinq secondes.

dare to stare Swaminathan via Flickr CC License by
dare to stare Swaminathan via Flickr CC License by

Si vous avez déjà essayé de ne pas cligner des yeux lors d'un duel, vous savez à quel point il est difficile de tenir plus de quelques secondes.

Visiblement, un marin chinois n'a pas tout à fait les mêmes problèmes puisque, selon le Beijing Times –cité par le South China Morning Post–, il aurait réussi à garder ses yeux ouverts pendant cinquante-sept minutes et vingt-quatre secondes avant de recommencer à cligner des yeux.

L'opérateur de missiles de la marine chinoise a réalisé cette performance lors d'une parade militaire à Pékin la semaine dernière, raconte le South China Morning Post. Pour pouvoir en être, les participants devaient être capables de tenir plus de quarante secondes sans cligner des yeux.

Jusque-là, le détenteur du record était un Australien du nom de Fergal Fleming, qui avait réussi à fixer des yeux Steven Stagg pendant quarante minutes et cinquante-neuf secondes, en 2011. Fergal Fleming avait alors expliqué que «personne ne l'avait jamais battu, à part son miroir».

Autant vous dire qu'on attend avec impatience le duel entre les deux champions.

Slate.fr

Newsletters

Le département d’État américain se protège trop souvent avec de simples mots de passe

Le département d’État américain se protège trop souvent avec de simples mots de passe

Un groupe du sénat alerte Mike Pompeo sur les lacunes de sécurité informatique de son département.

Qui a aidé les nazis à s'exfiltrer d'Europe?

Qui a aidé les nazis à s'exfiltrer d'Europe?

Pour éviter d'être jugés pour leurs crimes, les nazis en fuite se sont mêlés à la foule des réfugiés rentrant chez eux à la fin de la guerre.

Le Labour est-il tombé dans le panneau des anti-avortement?

Le Labour est-il tombé dans le panneau des anti-avortement?

Une parlementaire anglaise veut que le gouvernement prenne des mesures contre les «IVG sélectives» supposément entreprises pour ne pas avoir de filles. Un phénomène pourtant très largement exagéré par les «prolife».

Newsletters