Santé

Non, vous n'avez pas à boire huit verres d'eau par jour

Temps de lecture : 2 min

Le chiffre de huit verres d'eau quotidiens n'est basé sur aucun fait scientifique.

Underwater | WiLPrZ via Flickr CC License by
Underwater | WiLPrZ via Flickr CC License by

Près de 60% du corps humain est constitué d'eau. Si vous pesez 70 kilogrammes, vous en contenez 42 litres. En moyenne. Car vous en éliminez 2,4 litres par jour à travers la respiration, la sueur, l'urine... Boire huit verres d'eau par jour, ou précisément 2 litres pour les femmes et 2,5 litres pour les hommes, paraît donc être un conseil avisé pour ne pas souffrir de déshydratation.

Mais ce chiffre de huit verres d'eau est un mythe. Il n'est basé sur aucun fait scientifique, souligne le New York Times.

Jus, thé ou café

La plupart de l'eau dont notre corps a besoin est déjà présente dans les fruits et les légumes. Et, si l'eau est la meilleure des boissons, vous vous hydratez même lorsque vous buvez des jus, de la bière, du thé ou du café, boissons qui comptent donc dans les 2 litres recommandés par les autorités alimentaires.

Dans les régimes fitness ou sportifs, les bienfaits de l’eau sont souvent vantés. Elle est sans calorie, évacue les toxines... Il faudrait en boire autant qu'on peut. Et pourtant, là encore, il s'agit d'une mauvaise interprétation des études scientifiques, qui recommandent bien un apport en eau mais sous n'importe quelle forme: fruit, jus, thé...

Quant au risque de déshydratation, il est surévalué, poursuit le journaliste du New York Times. Le corps humain est suffisamment bien pensé pour vous pousser à boire bien avant que vous soyez déshydraté.

Pas de réel bienfait

Reste à savoir si un fort apport en eau réellement un bienfait pour la santé. Une large étude suédoise publiée en 2010 montre que le risque de mortalité par AVC ou attaque cardiaque n'a aucun lien avec notre consommation plus ou moins importante en eau. De même, aucun lien révélé avec le taux de mortalité par maladie rénale ou cardiovasculaire, d'après cette autre étude australienne. Et si vous pensiez que l'eau vous donnait une belle peau, voilà une autre équipe de chercheurs qui a montré qu'il s'agissait d'un mythe.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

D'autres études au contraire y trouvent un effet bénéfique. Dans l'une d'elles, menée durant six ans, les chercheurs ont montré que boire trois à quatre tasses d'eau au quotidien réduisait le risque de mortalité. Mais chaque fois il s'agit de moins de huit verres d'eau. D’autant que, si les bénéfices d’une forte consommation d'eau ne sont pas prouvés, les risques d'en boire trop, eux, le sont.

Newsletters

Des médicaments nous ont déjà sortis de pandémies, pourquoi pas de celle du Covid?

Des médicaments nous ont déjà sortis de pandémies, pourquoi pas de celle du Covid?

Échaudés par les faux espoirs suscités par l'hydroxychloroquine, l'ivermectine ou le remdesivir, nous avons jeté tous les médicaments avec l'eau du verre. Pourtant, ils peuvent contribuer à désengorger les hôpitaux en appuyant les mesures de lutte contre cette crise.

Les filtres anti-lumière bleue ont aussi des effets nocifs

Les filtres anti-lumière bleue ont aussi des effets nocifs

Ce n'est pas la lumière bleue qui est responsable de nos insomnies.

Omicron est-il né d'une rencontre désastreuse entre le VIH et le Covid?

Omicron est-il né d'une rencontre désastreuse entre le VIH et le Covid?

C'est l'hypothèse du scientifique sud-africain qui a identifié le premier ce nouveau variant.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio