Des routes intelligentes pour éclairer l'Amérique

Slate.fr, mis à jour le 21.09.2009 à 12 h 06

Au pays des grosses cylindrées et des autoroutes à perte de vue, l'idée de transformer les routes en surfaces productrices d'énergie et plus particulièrement d'électricité solaire pourrait conduire Scott Brusaw à connaître la gloire. Cet Américain, repéré par le quotidien espagnol El Mundo, construit son rêve au fond d'un garage perdu de l'Idaho.

Son concept s'appelle Solar Roadways, et le ministère des transports américain a déjà investi 100 000 dollars... pour voir. Le 12 Février 2010 le premier prototype de portion de route photovoltaïque devrait être livré au gouvernement américain. On saura alors si l'idée a de l'avenir. Elle est née autour d'un circuit de voitures électriques. L'autre élément déterminant a été apporté par l'expert en énergie solaire Nate Lewis. Il a déterminé qu'il suffirait de couvrir 1,7% du territoire des États Unis de cellules photovoltaïques pour combler ces besoins en énergie électrique. C'est comme par hasard exactement la surface occupée par les routes de bitume qui balafrent la campagne nord-américaine souvent sous un soleil de plomb.

Plusieurs expériences pionnières sont actuellement menées dans une logique similaire par l'Institut polytechnique de Worcester. Il s'agit cette fois de transformer directement l'asphalte en collecteur d'énergie, au moyen de tubes sous-terrains capables de produire de la vapeur. Le projet de Scott Brusaw est encore plus complexe: des panneaux de 30 centimètres de coté contenant en plus des capteurs, un système de LED diffusant le marquage au sol, mais aussi des câbles en fibre optique. Le concepteur assure pouvoir maintenur un prix de 4 800 dollars par panneau et garantir une durée de vie de 21 ans.

Cette nouvelle génération de «routes intelligentes» pourraient tout à la fois faire fondre la neige, transmettre des données sur le trafic, afficher le marquage au sol ou encore même faciliter le rechargement des véhicules électriques. Un kilomètre et demi de route suffirait en théorie à alimenter en énergie électrique 500 foyers. Le continent nord-américain, riche de vastes espaces désertiques surchauffés par le soleil et traversés par d'interminables autoroutes rectilignes, est particulièrement bien armé pour accueillir ce type d'implantations, souligne El Mundo.

[Lire l'article complet sur El Mundo]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9112 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte