Tech & internet / Culture

Une appli de messagerie pour chasser l'ennui des toilettes

Temps de lecture : 2 min

Pooductive espère faire de la pause au cabinet un moment de partage plus convivial.

Image Pooductive
Image Pooductive

Après avoir évincé en partie la lecture dans le métro, les smartphones vont maintenant pouvoir s'attaquer aux toilettes. Malgré une campagne Kickstarter ratée, deux étudiants ont développé une application visant à mettre en relation tous ceux qui s'ennuieraient le temps d'un trop long voyage au cabinet.

Et il faut dire que les deux développeurs en herbe ne manquent pas d'imagination pour vendre leur produit, comme le rapporte le site Mashable.

«Il faut l'imaginer comme un endroit magique où les gens du monde entier peuvent se retrouver de manière anonyme pour profiter ensemble, en dialoguant, en philosophant, et en échangeant des idées, de ce moment zen de paix et de tranquilité. Vous pouvez appeler ça une messagerie, mais c'est tellement plus», indique leur site web.

Pour parfaire le mauvais goût, un choix de chansons aux titres imagés est mis à disposition pour ceux qui souhaiteraient donner une indication sur l'atmosphère en cours. Plutôt «Life in the Fast Lane» des Eagles ou «La Marche impériale» de L'Empire contre-attaque... On n'est pas certain d'avoir envie de choisir.

Slate.fr

Newsletters

Pendant neuf heures, les Cubains ont pu accéder à internet de n'importe où. Une révolution

Pendant neuf heures, les Cubains ont pu accéder à internet de n'importe où. Une révolution

«Nous devons être capable de mettre en ligne un contenu révolutionnaire» a déclaré le nouveau président cubain Miguel Díaz-Canel.

Un an dans l'intimité de la Taverne des Patriotes, repaire de militants nationalistes

Un an dans l'intimité de la Taverne des Patriotes, repaire de militants nationalistes

Un simple clic suffit à découvrir l’un des plus grands forums de discussion en ligne des sympathisants de Marine Le Pen. Pendant la campagne présidentielle de 2017, il revendiquait plus de 2.500 membres. Bienvenue dans la «Taverne des Patriotes».

Google traque tous ses usagers… même ceux qui désactivent leur localisation

Google traque tous ses usagers… même ceux qui désactivent leur localisation

Deux milliards d’utilisateurs seraient affectés.

Newsletters