Culture

Vidéo: les armes les plus improbables du cinéma en 3 minutes

Temps de lecture : 2 min

Vin Diesel et sa tasse de thé, Clive Owen et sa carotte... Pour tuer quelqu’un au cinéma, le pistolet n’est pas automatique.

Trois minutes, pas plus. Ce sera assez pour vous plonger dans un petit voyage décoiffant et parfois un peu gore. Oubliez les revolvers, les mitraillettes et autres armes conventionnelles, ce supercut vous dévoile toutes les manières les plus farfelues de mourir ou d'être assommé au cinéma.

Le très Anglais Colin Firth peut faire des prouesses avec un parapluie, Jackie Chan avec une échelle, Vin Diesel avec une tasse de thé et Clive Owen avec une carotte. Woody Harrelson, quant à lui, est capable de se faire un zombie avec un banjo... Mais peut-être qu'un classique reste un classique et que rien n'égale le panache désinvolte d'Indiana Jones face à ce pauvre Cairotte qui s'embarrasse d'une sacrée démonstration de sabre. Dans cette scène, la mort est «classique», direz-vous, puisqu'à l’arme à feu, mais ce supercut compte aussi son lot de morts «improbables» et dérisoires qui substituent l'humour à l'héroïsme du film d'action.

Slate.fr

Newsletters

Arrêtez de croire que les gens ne lisent plus aux États-Unis

Arrêtez de croire que les gens ne lisent plus aux États-Unis

«Nous sommes une nation de lecteurs», assure la directrice exécutive de la National Book Fondation.

«Nicky Larson» n'est pas le nanar sexiste que l'on nous a promis

«Nicky Larson» n'est pas le nanar sexiste que l'on nous a promis

Les critiques pleuvent sur «Nicky Larson et le parfum de Cupidon», accusé d'être graveleux, misogyne et homophobe. Ce n'est pourtant pas la seule façon de cerner le film.

«The Wife», ou comment les hommes piétinent le talent des femmes

«The Wife», ou comment les hommes piétinent le talent des femmes

Dans le film qui lui a valu un Golden Globe et qui lui permettra peut-être d'obtenir un Oscar le 24 février, Glenn Close interprète l'épouse en retrait d'un prix Nobel de littérature.

Newsletters