Sports

L'entraîneur Rolland Courbis arrêté samedi soir

Slate.fr, mis à jour le 20.09.2009 à 13 h 10

L'ancien entraîneur Rolland Courbis, 56 ans, a été interpellé samedi soir à la sortie du stade Vélodrome de Marseille et ammené à l'hôtel de police de Marseille. Il doit purger de la prison ferme dans l'affaire des transferts suspects à l'OM de 1997 à 1999, explique LibéMarseille.fr

Avant de l'écrouer, les policiers lui ont accordé d'assister à la rencontre Marseille-Montpellier (victoire de l'OM 4 à 2), deux clubs qu'il a entraînés.

Rolland Courbis avait été placé sur le fichier des personnes recherchées la semaine passée: la police n'était pas parvenue à le localiser, malgré sa présence mardi dans les tribunes de presse du Vélodrome, pour la rencontre de Ligue des champions entre l'OM et le Milan AC.

Cette arrestation au stade Vélodrome a paru brutale à Courbis, qui a affirmé au journal L'Equipe être surpris des circonstances de l'arrestation. «Je ne comprends pas car ils (les policiers) savent où me trouver. Ça aurait pu se faire plus doucement. Je vais savoir dans les prochaines heures ce qui s'est passé exactement. En plus, je viens de me faire opérer et on m'a recommandé de ne pas beaucoup bouger. C'est une situation très inconfortable.» Ces derniers jours, précise L'Equipe, Rolland Courbis, évoquant son sort, espérait un aménagement de peine avec le port d'un bracelet électronique.

L'ancien entraîneur a été arrêté car il doit purger le reste de la peine de deux ans de prison ferme à laquelle il avait été condamné en appel, dans le cadre de l'affaire des transferts douteux de l'OM de 1997 à 1999, époque où il en était l'entraîneur. Le 9 juin 2006, le tribunal correctionnel de Marseille l'avait jugé coupable d'avoir bénéficié de compléments de rémunération occultes à l'occasion de quinze transferts de joueurs à l'OM entre 1997 et 1999.

Il avait été condamné en première instance à trois ans et demi de prison ferme, 375 000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction d'exercer une activité dans le milieu du football. Le 17 octobre 2007, la cour d'appel d'Aix-en-Provence avait réduit sa peine à deux ans ferme et 200 000 euros d'amende. Courbis avait ainsi échappé à l'interdiction d'exercer.

Courbis avait déjà été condamné en 1995 et 1997 à de la prison avec sursis pour fausses factures et fraude fiscale dans l'affaire de la comptabilité occulte du SC Toulon, dont il était l'entraîneur à la fin des années 80.

Homme au franc-parler, Rolland Courbis a entraîné des équipes un peu partout, de Toulon à Ajaccio, Bordeaux, Marseille, les Emirats arabes unis ou la Russie.

[Lire l'article complet sur LibéMarseille.fr]

Image de une Rolland Courbis en 1999, avec Daniel Bravo.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte