Partager cet article

La Chine se mobilise pour que la pomme de terre ait davantage la patate

Le gouvernement chinois tente de redorer l'image de la pomme de terre (REUTERS/Stringer)

Le gouvernement chinois tente de redorer l'image de la pomme de terre (REUTERS/Stringer)

D'intenses campagnes de promotion sont menées afin de réconcilier les Chinois avec un produit encore largement destiné aux pauvres ou aux animaux.

La Chine est le plus grand producteur de pommes de terre au monde, mais les Chinois n'aiment pas trop en manger. Quelques recettes traditionnelles, notamment du nord-est, utilisent le tubercule, mais celui-ci est encore souvent vu comme un produit destiné aux animaux (ou aux pauvres). Des féculents comme le riz ou les nouilles sont beaucoup plus populaires.

Mais comme les pommes de terre sont plus faciles à cultiver que le riz et nécessitent moins d'eau, le gouvernement chinois s'est lancé dans une grande opération de recherche et de propagande pro-patate, rapporte le Wall Street Journal.

«Notre patate, petite patate ronde»

La télévisiom nationale CCTV a récemment diffusé une série qui vante les mérites culinaires de la pomme de terre, et des chercheurs financés par l'État ont mis au point des brioches faites à partir de l'aliment. Ils travaillent aussi à la création de nouilles faites à partir de pommes de terre. 

Feng Xiaoyan, une productrice de patates dont la société fait des gâteaux de lune à partir de pommes de terre, passe régulièrement à la télé pour chanter des odes à la pomme de terre comme «Notre patate, petite patate ronde» ou encore «Patate, patate, patate».

Glaces et cookies à la pomme de terre

Cet intérêt intense est lié à des questions environnementales et d'économies d'eau, mais aussi de sécurité alimentaire, dans la mesure où les importations de maïs, de blé et de riz ont beaucoup augmenté ces dernières années.

La frite est devenue très populaire avec l'arrivée des chaînes de fast-food américaines

En janvier, le gouvernement a annoncé son intention de faire augmenter la production de pommes de terre, qui était déjà de 100 millions de tonnes en 2014, de 50 à 100%. En juillet, la ville de Yanqing a accueilli le Congrès mondial de la pomme de terre, où on pouvait goûter de la glace à la pomme de terre et des cookies à la patate, ainsi que se faire prendre en photo devant une statue d'un «dieu de la pomme de terre».

Des participants évoquaient le potentiel de la patate chez les jeunes consommateurs chinois. La frite est en effet devenue très populaire avec l'arrivée des chaînes de fast-food américaines, et une nouvelle mode venue du Japon et de Corée du Sud consiste à organiser des concours, où chaque participant doit manger le plus de frites le plus vite possible.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte