Partager cet article

Les chats sont supérieurs aux chiens (du point de vue de l’évolution)

chat |Dominique Garcin-Geoffroyvia Flickr CC License by

chat |Dominique Garcin-Geoffroyvia Flickr CC License by

Les félins sont de meilleurs chasseurs grâce à leurs griffes qui s’abîment moins.

Chiens et chats. La rivalité ne date pas d'hier. Elle est même bien plus vieille que celle qui oppose les Beatles aux Stones. Mais, à en croire The Independent, des scientifiques pourraient bien avoir trouvé le fin mot de l’histoire. Les chats seraient tout simplement plus résistants que leurs homologues canins au regard de l'évolution.

Le quotidien britannique reprend ici une information publiée par la PNAS, la revue de l'Académie américaine des sciences. D'après les résultats d'une étude réalisée à partir de 2.000 fossiles, les chats ont contribué à faire disparaître une quarantaine de races de chiens. L'inverse n'ayant pour l'heure pas été démontré.

L'atout des griffes rétractables

La principale raison de cette supériorité semble claire. Les félins sont de bien meilleurs chasseurs. Les espèces canines qui ont le mieux survécu sont celles qui pouvaient compter sur leur vitesse et leur instinct meurtrier, à l'image des loups. Celles qui vivaient grâce à des techniques d'embuscade similaires aux félins ont souffert de la concurrence. Et, pour partie, disparu.

Les chats ont l'avantage non négligeable d'être pourvus de griffes rétractables. Par définition, celles-ci s’abîment moins que celles des chiens susceptibles de ne pas être aiguisées lors d’une attaque.

La compétition entre carnivores s’avère un facteur primordial pour comprendre l'évolution des chiens

Il y a vingt millions d’années, l'arrivé des chats en provenance d'Asie jusqu'en Amérique du Nord où étaient implantés les chiens a donc semé la pagaille. Le docteur Daniele Silvestro de l’université de Lausanne explique:

«D’ordinaire, on s’attend à ce que ce soit les changements climatiques qui jouent un rôle primordial dans l’évolution d’une espèce. En fait, la compétition entre différents carnivores s’avère un facteur plus important pour ce qui concerne les chiens.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte