Économie

La diaspora Lehman Brothers

Temps de lecture : 2 min

Image de Une: Des enfants devant le siège de Lehman brothers à Tokyo Toru Hanai / Reuters
Image de Une: Des enfants devant le siège de Lehman brothers à Tokyo Toru Hanai / Reuters

Il y a tout juste un an, la banque Lehman Brothers faisait faillite. Le site du Wall Street Journal propose une infographie montrant ce qu'il appelle la «diaspora Lehman Brothers» à travers le secteur banquier.

L'outil permet ainsi de voir de manière très claire quelles banques ont recruté les banquiers et autres dirigeants du défunt établissement, et comment ils se répartissent aujourd'hui au sein des autres grandes banques.

Alors que la plupart des opérations et des employés ont été récupérés par Barclays et Nomura, beaucoup ont trouvé du travail chez d'autres concurrents. Les anciens de Lehman sont représentés par des petits carrés de couleurs différentes selon qu'ils soient des dirigeants, des analystes, des traders ou des banquiers. En cliquant sur les carrés, on peut également voir le parcours individuel des cadres, leurs anciennes fonctions chez Lehman et leurs nouvellesau sein d'autres banques.

[Lire l'article complet sur online.wsj.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Des enfants devant le siège de Lehman brothers à Tokyo Toru Hanai / Reuters

A lire sur le même sujet: «Banques: un an après, rien n'a vraiment changé»

Slate.fr

Newsletters

Ce que l’avion révèle de notre sens de la justice

Ce que l’avion révèle de notre sens de la justice

Une analyse des incidents à bord permet de mieux comprendre nos comportements.

Le juteux business des YouTubeurs et YouTubeuses

Le juteux business des YouTubeurs et YouTubeuses

Enfin toute la vérité sur les partenariats.

Les restaurants interdits aux enfants, un juteux business qui fait polémique

Les restaurants interdits aux enfants, un juteux business qui fait polémique

Conscients des désagréments causés par la présence d’enfants au sein de leur établissement, de plus en plus de restaurateurs envisageraient d’interdire l’entrée aux marmots.

Newsletters