Santé

Jouer au Tetris serait utile pour lutter contre les addictions

Temps de lecture : 2 min

Le petit jeu d’origine soviétique continue de montrer ses effets bénéfiques sur la santé.

First screen of the IBM version of Tetris / daniel julià lundgren via Wikimedia License by
First screen of the IBM version of Tetris / daniel julià lundgren via Wikimedia License by

Début juillet, une étude publiée dans Pyschological Science affirmait que le Tetris serait très efficace pour réduire les effets du syndrome post-traumatique en permettant de mieux gérer sa peur et ses angoisses. On apprend aujourd’hui que ce n’est pas le seul effet bénéfique du jeu.

Le petit café du matin au bureau est devenu indispensable? Le déjeuner n’est pas complet quand il n’est pas accompagné d’une cigarette? Rassurez-vous, le Tetris est aussi là pour freiner vos addictions.

Le site du National Journal relaie une étude réalisée par des université anglaises et australiennes, publiée sur dans le journal Addictive Behaviors. On y apprend que le Tetris, ce jeu consistant à créer des lignes à partir de briques, aurait un effet bénéfique sur la santé des personnes souffrant d’addiction.

«La motivation dans la consommation de drogues ou de nourriture est provoquée par l’expérience imaginaire de l’achèvement de ce but», expliquent les auteurs de l’étude. Selon eux, il faut donc distraire les personnes souffrant d’addiction de leur «désir visuel».

C’est là qu’entre en jeu le Tetris, distraction parfaite puisque, comme l’explique le National Journal, «le jeu fait appel aux systèmes visuels et spatiaux du cerveau, qui sont utilisés lorsque l’on cherche à accomplir un désir, et les distrait assez longtemps pour permettre à l’envie de diminuer».

«Joue au Tetris pendant trois minutes diminue l’envie pour les substances addictives (nicotine, caféine et alcool), pour la nourriture et les boissons, ainsi que d’autres (sexe, jeux, exercice, et interaction sociales) de près de 13,9%», explique l’étude.

Cela peut paraître peu, mais selon les chercheurs, c’est suffisant pour permettre à chacun de contenir ses envies. Ils expliquent également que l’on peut utiliser n’importe quel autre petit jeu capable de détourner notre attention suffisament longtemps. Ce qui peut paraître paradoxal quand on sait que l’addiction à des jeux comme Candy Crush Saga peut être assez violente.

Si toutefois une petite partie de Tetris vous tente, voici de quoi oublier vos petites fringales.

Newsletters

Pourquoi le nombre de victimes du Covid-19 ne vous émeut pas

Pourquoi le nombre de victimes du Covid-19 ne vous émeut pas

La mort d'un individu peut avoir un effet puissant sur nos émotions, mais à mesure que le nombre augmente, l'indifférence également.

Les mercenaires du Moyen-Orient sont-ils des vecteurs de contamination au Covid-19?

Les mercenaires du Moyen-Orient sont-ils des vecteurs de contamination au Covid-19?

Les mouvements de troupes de la Syrie à la Libye, en passant par la Turquie, font peser un risque sanitaire considérable sur la zone de conflit.

L'hyperactivité chez l'adulte, un trouble mal reconnu en France

L'hyperactivité chez l'adulte, un trouble mal reconnu en France

Une connaissance du trouble focalisée sur les enfants et un a priori négatif sur les rares médicaments existant pour le soulager expliquent en partie le sous-diagnostic du TDAH de l'adulte.

Newsletters