Partager cet article

Les chiens seraient très utiles pour aider vos enfants à lire

Dogue de Bordeaux. Via Pixabay, licence Public Domain.

Dogue de Bordeaux. Via Pixabay, licence Public Domain.

Plusieurs groupes et associations estiment que la présence d'un chien comme interlocuteur améliore les capacités de lecture chez les enfants et leur goût pour les livres.

Votre enfant éprouve-t-il des difficultés lors de ses lectures? Il n’aime pas lire? Il ne comprend pas pourquoi tout le monde parle de Harry Potter? Ne désespérez pas, il y a une solution, aussi étrange soit-elle: votre chien.

Le magazine GOOD explique que l’enfant en difficulté avec la lecture se sent plus à l’aise avec un chien dressé et moins intimidé à l’idée de devoir prendre la parole. C’est en tout cas la méthode choisie par l’organisation 4Paws aux États-Unis. À travers le programme Readers of the Pack, elle propose de se rendre dans les écoles accompagnés d’un chien «calme, et qui ne juge pas».

Les élèves qui ont participé au programme ont amélioré leur aisance en lecture de 12%

Une étude de 4Paws

Le fait de lire à un non-humain enlèverait la pression d’une séance de lecture à voix haute et la peur d’être jugé par d’autres. Le chien regarde l’enfant, paisible, lui offrant un semblant d’écoute et lui permettant de se relaxer. 

«Même en n’y allant qu’une fois par semaine, nous avons vu d’énormes changements dans l’attitude et les capacités des élèves», affirme Joanne Yates, présidente des Readers of the Pack.

Des progrès significatifs mesurés

Cette méthode de travail peut sembler farfelue, mais les études réalisées par le groupe semblent justement prouver le contraire. «Les élèves qui ont participé au programme ont amélioré leur aisance en lecture de 12%, affirme l’une d’entre elles, pour peu qu’ils lisent dix à quinze minutes avec un chien une fois par semaine. Lors de l’étude des jeunes qui ont école à la maison, nous avons trouvé une amélioration de 30%.» 

Une autre étude affirme que les capacités de lectures sont améliorées grâce à l’utilisation «thérapeutique» des chiens. Des instituts proposent également ce genre d’assistance lors de séance de lecture depuis plusieurs années, alimentant leurs théories de travails de nombreuses expériences et études. Difficile de connaître l'effet précis de cette méthode, mais les enfants semblent convaincus.

Michelle Hua, de 4Paws, raconte à GOOD l’histoire d’une petite fille qui n’avait jamais parlé en classe avant l’arrivée de sa chienne Whitney. 

«Je lui ai demandé si elle allait nous lire quelque chose un jour. Elle a amené deux livres, s’est assise, et a commencé à lire le premier. La classe est devenue silencieuse. Ils ne l’avaient jamais entendue parler. Elle a fini le premier livre, a ouvert le second, et a commencé à lire. Elle ne se tait plus maintenant.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte