Partager cet article

Le premier appareil photo numérique aurait pu être commercialisé en 1975 (mais Kodak a refusé)

Crédit: George Eastman House

Crédit: George Eastman House

L'entreprise avait peur de ne plus vendre de pellicules.

Lorsqu'il entre chez Kodak en 1973, Steven Sasson a à peine 24 ans. La tâche qui lui incombe est «apparement insignifiante»raconte James Estrin sur le blog Lens du New York Times: il doit trouver une utilité pratique au dispositif de couplage de charge (C.C.D.), inventé en 1969. Il s'agit d'un capteur photosensible qui convertit la lumière entrante en signaux électriques. Deux ans plus tard, en 1975, Steven Sasson invente la photographie numérique. 

Il utilise alors une optique de caméra Super 8 accompagnée d'un lecteur cassette, de seize accumulateurs nickel-cadmium, d'un transformateur et de circuits divers. Le but de l'ingénieur est de convertir les signaux électriques en nombres, stocker la mémoire RAM et inscrire les informations sur une bande magnétique pour les relier à une télévision.

Premier appareil photo digital crée en 1973 par Steven Sasson | George Eastman House

Ils étaient persuadés que personne ne voudrait jamais regarder ses photographies sur un téléviseur

Steven Sasson

Steven Sasson réunit alors sa hiérarchie et prend une image de la salle. Il lui faut 50 millisecondes pour capter l'image et 23 secondes pour l'enregistrer sur la bande. Il met ensuite la cassette dans un lecteur. Une image de cent pixels par cent pixels en noir et blanc apparaît à l’écran:

«Ils étaient persuadés que personne ne voudrait jamais regarder ses photographies sur un téléviseur, raconte Steven Sasson. [...] Imprimer était présent depuis plus de cent ans, personne ne se plaignait des tirages, ils étaient très peu coûteux, alors pourquoi quelqu'un voudrait-il regarder [ses] photographie[s] sur un poste de télévision?»

Trois ans plus tard, le premier appareil photo électronique est breveté mais le service marketing et commercial de Kodak refuse de le mettre sur le marché de peur qu'il ne provoque l'arrêt de la vente des pellicules... Kodak possède alors un quasi-monopole sur le marché de la photographie, et ce, à chaque étape du processus photographique. Entre 1981 et le début des années 1990, Sony, Canon et Nikon ont dévoilé des prototypes similaires. Kodak ne commercialisera son premier appareil numérique destiné aux amateurs qu'en 1994.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte