Partager cet article

L'explosion de Tianjin a créé des secousses sismiques proches de celles du 11-Septembre

La fumée s'élève du site de l'explosion, à Tianjin, le 13 août 2015. REUTERS/Jason Lee;

La fumée s'élève du site de l'explosion, à Tianjin, le 13 août 2015. REUTERS/Jason Lee;

En matière de puissance, l'explosion était comparable à celle de la catastrophe d'AZF, en 2001.

Les immenses explosions qui ont secoué la ville chinoise de Tianjin, mercredi 12 août au soir, faisant au moins 44 morts selon un bilan provisoire, ont libéré une énergie exceptionnelle. L'onde de choc a été ressentie à plusieurs kilomètres de distance. La boule de feu générée par l'explosion de produits inflammables et toxiques dans un site industriel était même visible depuis l'espace.

Il est rare qu'une explosion soit suffisamment importante pour générer une secousse sismique. «Les explosions se transfèrent mal dans le sol», explique le géophysicien John Bellini, cité par le Guardian. L'USGS (l'Institut d'études géologiques des États-Unis) a pourtant enregistré deux petites actions sismologiques, suivies d'une grosse, depuis sa station sismologique, située à 160 km de Pékin.

Ces enregistrements lui ont permis d'estimer la magnitude des explosions, c'est-à-dire l'énergie libérée: 2,3 sur l'échelle de Richter pour la première, 2,9 pour la seconde. La même estimation que lors de la chute des tours jumelles, le 11 septembre 2001. «L'effondrement de la tour nord a été enregistré à une magnitude de 2,3 sur les sismographes», rapportaient alors deux chercheurs de Columbia et du centre d'études géologiques du Maryland. La secousse générée par l'effondrement de la tour sud était un peu moindre, d'une magnitude de 2,1.

Proche de la magnitude de la catastrophe d'AZF

Mais les événements de Tianjin se rapprochent plus d'une autre catastrophe arrivée en septembre 2001: l'explosion de l'usine AZF de Toulouse.

Le cratère créé par l'explosion de l'usine AZF / Crédits: REUTERS/Jean Philippe Arles.

Ce jour-là, entre 20 et 120 tonnes de rebuts de nitrate d'ammonium ont explosé, libérant une énergie équivalente à un séisme de magnitude 3,4. A titre de comparaison, l'explosion de la bombe atomique d'Hiroshima se situe à une magnitude 6 sur l'échelle de Richter.

Halifax, l'explosion la plus puissante de l'histoire

Explosion de Halifax / Photo: Wikipédia

La puissance d'une explosion ne se mesure cependant pas prioritairement sur l'échelle de Richter mais en tonnes de TNT. A Tianjin, la première explosion était équivalente à l'explosion de 3 tonnes de TNT, la seconde à 21 tonnes de TNT. Une comparaison beaucoup plus parlante, elle aussi proche de celle mesurée à AZF: 20 à 40 tonnes de TNT.

L'homme a déjà fait bien pire en matière d'explosion accidentelle. Si l'on exclut les essais nucléaires, l'explosion la plus importante et la plus meurtrière a eu lieu en 1917, à Halifax, au Canada. Le cargo français le Mont-Blanc est entré en collision avec le navire norvégien l'Imo. Manque de chance, les Français transportaient une cargaison de munitions. Le Mont-Blanc a explosé, tuant 2.000 personnes et en blessant des milliers d'autres.

L'explosion avait engendré une onde de choc si puissante qu'elle avait provoqué un tsunami et démoli des édifices. Elle avait été estimée à 2,9 kilotonnes de TNT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte