De la propagande nazie avec «migrant» au lieu de «juif» dans les commentaires du Daily Mail

Si l’on remplace le mot «migrant» par le mot «juif», ce commentaire est l’œuvre du dignitaire nazi Robert Ley | Capture d’écran du Daily Mail réalisée par Medium

Si l’on remplace le mot «migrant» par le mot «juif», ce commentaire est l’œuvre du dignitaire nazi Robert Ley | Capture d’écran du Daily Mail réalisée par Medium

Deux internautes anonymes très critiques du Daily Mail ont décidé de mener une petite expérience pour montrer à quel point les discours de haine se normalisent.

Cet été, plusieurs tabloïds britanniques ont demandé une intervention de l'armée contre les migrants de Calais. Le 30 juillet, le Daily Mail titrait un article: «Calais: envoyez l'armée», et ce n'est pas la première fois que le quotidien a un ton aussi dur sur le sujet.

Cette semaine, deux internautes anonymes qui gèrent des comptes Twitter critiques du Daily Mail (@BestoftheMail et @DMreporter) ont décidé de mener une petite expérience, qu'ils relatent sur le site Medium:

«Nous voulions voir comment seraient accueillis nos commentaires en ligne si nous prenions des textes de propagande nazie et que nous remplacions “juif” par “migrant”

Ils ont donc sélectionné des extraits de textes antisémites, dont ceux du dignitaire nazi Robert Ley:

«Dans ce combat contre Judah, il n'y a pas de demi-mesure possible. Toute demi-mesure mène à notre destruction. [...] Il n'y a pas d'autre choix que de mener un combat sans merci contre les juifs sous toutes leurs formes.»

Puis ils ont posté une version mise à jour de ce paragraphe sous un article du Daily Mail racontant le naufrage d'un bateau de migrants au large de la Libye. Près de 200 personnes ont été portées disparues, mais le commentaire ci-dessous a obtenu plus de 193 votes positifs:

«Dans le combat contre les migrants, il n'y a pas de demi-mesure possible. Toute demi-mesure mène à notre destruction. Il n'y a pas d'autre choix que de mener un combat sans merci contre eux sous toutes leurs formes.»

Normalisation de la haine

Le Daily Mail a un système qui permet aux internautes de voter pour leurs commentaires favoris, et ceux qui accumulent le plus de votes positifs apparaissent en tête de la liste des articles les mieux notés. 

«Nous avons voulu illustrer à quel point les discours de haine peuvent être facilement normalisés», expliquait @BestoftheMail au quotidien The Independent.

Une autre adaptation de rhétorique nazie également écrite par Robert Ley a été très populaire (cinquante-cinq votes positifs). Encore une fois, le mot migrant remplace «juif»:

«Si les migrants veulent se battre, nous serons prêts. Cela fait longtemps que nous voulons engager ce combat. Il n'y a plus de place dans le monde pour les migrants. Eux ou nous, l'un d'entre nous devra disparaître.»

Les blogueurs anonymes ont aussi posté un peu de Hitler, notamment ces mots, qui ont obtenu trente-six votes positifs:

«Le Tout Puissant n'a jamais aidé un homme paresseux. Il n'aide pas les lâches. Il n'aide pas un peuple qui ne peut pas s'aider lui-même. Le principe s'applique dans ce cas.»

Après plusieurs jours, les modérateurs du site se sont rendu compte que quelque chose n'allait pas et ont finalement bloqué ces utilisateurs en disant qu'ils contrevenaient aux règles de la communauté Daily Mail.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt. > Paramétrer > J'accepte