Culture

«L'Histoire de Kullervo», un manuscrit inachevé de Tolkien publié cet été

Temps de lecture : 2 min

L'auteur du célébrissime «Seigneur des anneaux» avait commencé à écrire sa propre version de Kullervo, une légende finnoise. Le manuscrit est resté inachevé, mais a posé les bases de l'histoire de Túrin, dans «Le Silmarillion».

Détail de "Kullervo part à la guerre", peinture de l'artiste finlandais Akseli Gallen-Kallela | PROAdam Asar via Flickr CC License by

Le manuscrit The Story of Kullervo (L'histoire de Kullervo) a été écrit il y 100 ans. En 1914, John Ronald Reuel Tolkien (plus connu sous le diminutif J. R. R. Tolkien) a 22 ans. Orphelin de père et récemment de mère, le jeune Ronald a réussi à obtenir une bourse pour étudier à l'université d'Oxford. Les auteurs grecs et latins l'ennuient. Mais il s'intéresse beaucoup à la philologie scandinave.

Tolkien était «immensément attiré par ce quelque chose dans l'air (scandinave), ces duels épiques entre sorciers du nords et ces amours éperdus de jeunesse, ces buveurs de bière et changeurs de forme», explique le biographe John Garth, cité par le blog iO9.

Se réapproprier le mythe

C'est là qu'il va tomber sous le charme de la légende de Kullervo, héros tragique de l'épopée finnoise le Kalevala. Orphelin et maltraité dès l'enfance, Kullervo est doté de pouvoirs magiques qui le protègent. Mais aveuglé par la veangeance, il devient un homme sans foi ni loi, extrêmement violent. Il finit par se suicider sur son épée après avoir découvert qu'il avait violé sa propre sœur.

Tolkien décide de s'approprier le mythe. Dans une lettre datant de 1914 destinée à Edith Bratt, sa femme, il lui raconte qu'il est en train «d'essayer d'adapter une des histoires [du Kalevala] –qui est vraiment une très belle histoire, très tragique– pour en faire une histoire courte», comme le rapporte le site de fans Tolkien Gateway.

Il ne mettra jamais de point final à son histoire. Mais cent ans plus tard, son manuscrit inachevé est pourtant disponible en pré-commande sur Internet.


Une édition grand public

Le texte original va être publié en Angleterre le 27 août et aux États-Unis le 27 octobre. Il sera complété par des notes de travail et des ébauches de l'auteur. Ce n'est pas exactement la première fois qu'il est publié: il figurait dans le volume 7 du journal académique Tolkien Studies, grâce à l'éditrice Verlyn Flieger. C'est d'ailleurs elle qui s'est chargée de cette édition, cette fois destinée au grand public, et non pas Christopher Tolkien, le fils de l'auteur, comme pour la plupart de ses ouvrages posthumes.

L'histoire de Kullervo saura intéresser les fans, qui pourront y retrouver les bases de l'histoire de Túrin Turambar, racontée dans Le Silmarillion. Silmarillion qui retrace lui-même la genèse et les premiers Âges de l'univers de la Terre du Milieu et donc... Du Hobbit et du Seigneur des anneaux.

Newsletters

La Red Team, discrète cellule d'auteurs de science-fiction au ministère des Armées

La Red Team, discrète cellule d'auteurs de science-fiction au ministère des Armées

Pour le gouvernement, une équipe de dix plumes imagine les pires scénarios qui pourraient frapper la France d'ici à 2060.

Le français envahi par l'anglais? C'est nous qui avons commencé

Le français envahi par l'anglais? C'est nous qui avons commencé

L'Académie française s'insurge régulièrement face à la prétendue omniprésence de l'anglais dans notre langue. Il est bon de rappeler tout ce que l'anglais doit au français.

«Harry Potter» est-elle une saga sexiste?

«Harry Potter» est-elle une saga sexiste?

Depuis leur publication, les livres de J. K. Rowling font partie des lectures préférées des enfants. Mais ils semblent davantage renforcer les stéréotypes de genre que les renverser.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio