Partager cet article

La catastrophe démographique en Chine est pour bientôt

Le parc Jingshan à Pékin | Yiannis Theologos Michellis via Flickr CC License by

Le parc Jingshan à Pékin | Yiannis Theologos Michellis via Flickr CC License by

Bientôt dépassé par l'Inde, Pékin risque de tout mettre en œuvre pour miner son rival et ne pas perdre son influence et son leadership.

Pour Gordon G. Chang, auteur de The Coming Collapse of China, le développement économique fulgurant engagé par la Chine dans les années 1980 touche à sa fin. Le «dividende démographique» induit par la politique de gonflement de la population de Mao combiné aux politiques de natalité très strictes de Deng Xiaoping ne va bientôt plus profiter à la Chine.

Le rapport de l’ONU publié fin juillet 2015 sur les prévisions démographiques du siècle à venir est catégorique: la Chine va bientôt atteindre son pic de population, et sa force de travail va commencer à baisser encore plus tôt. En parallèle, la population indienne ne devrait pas tarder à devenir la première mondiale, menaçant sérieusement l’influence internationale de Pékin et son leadership sur la région.

Bras de fer à venir

L’Inde va faire face à de nouveaux défis. Le pays doit faire sauter les barrières institutionnelles, bureaucratiques et sociales qui ont entravé son développement depuis son indépendance en 1947. Et c’est ce qu’a prévu de faire Narendra Modi, Premier ministre indien depuis mai 2014. Il veut faire du XXIe  siècle le «siècle de l'Inde», et pour les dirigeants chinois qui pensent que le poids d’une grande population est la première source de pouvoir, c’est un sacré problème.

La solution pour certains analystes de Pékin, à l'image de Zhan Lue en août 2009, consiste à frapper l’Inde avant qu’elle ne profite de son potentiel démographique, en soutenant les insurgés indiens par exemple. Les services de renseignement indiens et l’armée indienne ont accusé récemment l’Armée populaire de libération (APL) chinoise d’avoir des contacts avec les dirigeants séparatistes du NSCN-Khaplang. Certains sous-entendent même que l’APL les auraient poussés à rompre le cessez-le-feu, encourageant ainsi l’assassinat de dix-huit militaires à Manipur en juin dernier.

Depuis des décennies, la Chine est guidée par son désir de réduire l’influence de son potentiel concurrent. D’après l’écrivain, sa fierté d’être au premier rang de la population mondiale pourrait conduire à un grand drame dans les années à venir, quelle que soit l’évolution des chiffres démographiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte