Partager cet article

Faute d'avoir Internet, les Cubains se font livrer chaque semaine le meilleur du Web sur clé USB

Un homme tente de se connecter à Internet grâce au wi-fi devant un des hôtels de La Havane (REUTERS/Enrique de la Osa).

Un homme tente de se connecter à Internet grâce au wi-fi devant un des hôtels de La Havane (REUTERS/Enrique de la Osa).

Le «Paquete» permet de palier aux manques d'infrastructures sur l'île.

Moins de 5% des Cubains ont des connexion internet à la maison, mais de nombreux habitants de l'île ont malgré tout accès aux contenus du Web grâce à un réseau illégal de livraison de clés USB, rapporte la BBC. L'Internet à Cuba est rare, cher et très lent, par manque d'infrastructures et à cause de la réticence du gouvernement à permettre un accès libre aux informations. Depuis des années, les gens contournent ces restrictions en s'abonnant au Paquete Semanal (paquet hebdomadaire), une sélection du meilleur du Web livré sur clé USB. 

Dans un contexte de détente diplomatique avec les États-Unis, les autorités cubaines ont annoncé en juin que l'accès Internet serait étendu dans le pays, mais avant que les changements ne soient mis en place, le Paquete continue de remplacer les connexions.

Le système est simple: une personne anonyme qui a accès au haut-débit laisse les livreurs enregistrer des données sur CD ou clé USB. Le livreur passe ensuite chez l'abonné, où il copie le contenu souhaité –films, musique et magazines– sur l'ordinateur de la maison.

Les clés USB sont chargées avec environ 1 terabyte de données, et Ana Lauren, une jeune journaliste interviewée par la BBC, explique qu'elle paye entre 1 et 2 dollars chaque semaine, selon le volume de données qu'elle choisit de copier.

The Economist, Breaking Bad et Angry Birds

Le Paquete est tellement populaire qu'il existe un magazine –Vistar– dont la majorité des lecteurs sont des abonnés au Paquete, et qui reçoivent chaque numéro en PDF chaque semaine. Il existe aussi un site Internet de Vistar, mais il est surtout lu par les expatriés. 

Le Guardian rapporte que parmi les contenus disponibles dans le Paquete, on trouve des épisodes de Homeland, des documentaires de la BBC, des telenovelas brésiliennes, des mangas japonais, des centaines de magazines, dont The Economist et National Geographic, ainsi que des jeux comme Angry Birds. Les séries les plus populaires sont Breaking Bad et la série sur les zombies Walking Dead. Un client expliquait toutefois les limites du système: «On peut presque tout obtenir, sauf du porno et de la politique. Vous ne trouverez pas le Miami Herald dans le Paquet hebdomadaire.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte