Boire & manger

Attention, le vin «orange» pourrait vous faire oublier le rosé

Temps de lecture : 2 min

Loin d’être un gadget, le vin orange a toute une histoire et pourrait vite regagner en popularité.

Verres à vin, via Pixabay, photo Creative Commons.
Verres à vin, via Pixabay, photo Creative Commons.

Quand Jenni Avins, journaliste pour Quartz, s’est rendue au Four Horsemen, un nouveau bar à vins de Brooklyn à New York, elle ne s’attendait pas voir une telle couleur dans les verres des hipsters. Tout le monde était en train de boire un vin à la couleur de pêche ambrée. «Celui qui était dans mon verre, écrit-elle, provenant des montagnes de l’est de la Géorgie (le pays, pas l’état) sentait comme l’abricot et la nectarine. Il était plein comme un rouge mais rafraîchissant comme un blanc […] Il m’a mis K.O.»

pick a color, any color

Une photo publiée par the four horsemen (@fourhorsemenbk) le

En mai dernier, le New York Times racontait que le co-propriétaire de ce bar (James Murphy, ex-leader du groupe LCD Soundsystem, rien que ça), est tombé amoureux du vin justement grâce à l'un de ces vins oranges, lors d’une dégustation à Paris en 2008.

Mais ne vous y trompez pas, ce vin orange, que l’on produit en Sicile, en Slovénie, en Autriche ou en Croatie, n’est pas un nouveau gadget comparable aux rosés parfumés que l’on sirote sans passion en été. C’est un vin que l’on voit en Europe de l’est depuis des milliers d’années.

Fabriqué à partir de grappes de raisins blancs (un cépage géorgien appelé Rkatsiteli), auxquels on peut laisser la peau et même les tiges, le vin orange connaît une macération de plusieurs mois, lui donnant une structure tannique dont manque le rosé, explique la journaliste de Quartz.

Sur le site de la revue du vin français, un des membres du cabinet de dégustation expliquait justement l’année dernière que ce vin si particulier était un «vin blanc vinifié comme un vin rouge» et qu’il possède en général «beaucoup de caractère, avec une expression aromatique très large et variée.»

Si elle reste difficile à appréhender au premier abord, et si les prix sont parfois un peu élevés, la couleur orange a toutes les qualités requises pour se faire sa place dans un monde jusque-là dominé par le trio blanc-rosé-rouge.

Slate.fr

Newsletters

La vraie recette de la salade Caesar

La vraie recette de la salade Caesar

La salade Caesar, vraisemblablement inventée à Tijuana dans les années 1920 par le chef Caesar Cardini, est un plat très simple, avec peu d'ingrédients: des feuilles de romaine, des croûtons à l'ail et une sauce très particulière. Mais, à l'origine, aucune trace de poulet, de bacon ou encore de tomate.

Le secret de l'«acqua pazza», méthode de cuisson express pour le poisson

Le secret de l'«acqua pazza», méthode de cuisson express pour le poisson

C’est largement plus facile à faire qu’à décrire; ça demande vraiment très peu de travail en amont et, si vous êtes bien organisés, c’est prêt en moins de 10 minutes.

On a enfin trouvé la technique pour casser un spaghetti en deux

On a enfin trouvé la technique pour casser un spaghetti en deux

Et pas en trois, ni en quatre. C'est important.

Newsletters