Partager cet article

[VIDÉO] Le débat républicain résumé en 60 secondes

Donald Trump à son podium lors du débat à Cleveland, Ohio le 6 août 2015. REUTERS/Brian Snyder

Donald Trump à son podium lors du débat à Cleveland, Ohio le 6 août 2015. REUTERS/Brian Snyder

Le premier débat de la primaire républicaine s'est tenu jeudi 6 août à Cleveland, diffusé sur la chaîne Fox News, et il était sacrément réussi.

Le premier débat de la primaire républicaine organisé par Fox News jeudi 6 août aux États-Unis a été plein de piques et de saillies. Slate.com a compilé les 60 meilleures secondes. 

 

Comme le précise Josh Voorhees sur Slate.com, ce débat de la primaire républicaine a été du «typique Fox News» du début à la fin, faisant allusion au ton politique extrêmement conservateur et réactionnaire de la chaîne. Brett Baier, journaliste de Fox News, a «ouvert en posant une question aux candidats présents de prêter allégeance au Parti républicain. Megyn Kelly [autre journaliste de Fox News] l'a clos en leur posant une question sur Dieu, qui s'est transformée en une question sur Dieu et les vétérans. On fait difficilement plus typique de Fox News que ça. Malgré cela ou peut-être même grâce à cela–, cet événement de prime time a été un succès complet et total».

Combat de boxe

Voorhees précise que le trio de présentateurs de Fox News a cherché l'affrontement entre les candidats et, quand les candidats ne s'affrontaient pas, ils ont eux-mêmes «mis leurs gants de boxe»

«Ils ont cuisiné Scott Walker et Marco Rubio sur leurs prises de positions contradictoires sur l'immigration; ils ont poussé Ben Carson sur la politique internationale et son inexpérience politique en général, Mike Huckabee sur les questions de sécurité sociale, et Ted Cruz sur la façon dont il divise. Ils s'en sont même pris au héros local de l'Ohio, John Kasich, sur sa décision d'accepter l'extension de la couverture médicale d'Obamacare et son opposition au mariage gay. [...]

 

Ils ont aussi interrogé Jeb Bush sur ce qui est généralement considéré comme ses trois plus grosses faiblesses: Common Core [qui concerne le programme commun à l'école], l'immigration, et la guerre en Irak. Et c'est sur ce dernier sujet que les modérateurs de Fox News y sont allés le plus fort, lui demandant ce qu'il dirait aux familles de ces soldats américains morts en Irak. Kelly a demandé: Comment pouvez-vous les regarder aujourd'hui, et dire: ‘La guerre que ton frère a mené pour nous était une erreur?’

 

Les modérateurs ont même accompli l'impossible: Ils ont empêché Donald Trump  d'accaparer toute l'attention.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte