Économie

La première horloge de la dette publique mondiale

Temps de lecture : 2 min

capture écran
capture écran

Le site de The Economist a lancé la première horloge de la dette publique mondiale, un outil interactif qui permet d'estimer la dette publique des pays dans le monde, de les comparer entre eux et d'avoir un chiffre approximatif en permanente évolution de la dette mondiale.

«Dans l'esprit du fameux Big Mac index, le "Global Public Debt Clock" n'est pas totalement exact mais il a pour ambition la représentation graphique et explicite d'un grand problème économique» explique l'hebdomadaire britannique dans un communiqué.

L'outil, qui a été développé en utilisant les données et prévisions du Economist Intelligence Unit, est inspiré de la fameuse «horloge de la dette nationale» située dans le centre de Manhattan, à New York. L'horloge du Economist rassemble les données historiques depuis 1999 et les prévisions jusqu'à 2011.

L'outil contient également une carte du monde où les pays sont colorés en fonction de leur dette, du noir pour les plus endettés au bleu pour les bons élèves. La France, tout comme les Etats-Unis et une bonne partie de l'Union européenne, est en noir.

[Voir l'outil sur buttonwood.economist.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: une capture d'écran du site The Economist

SI VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE, VOUS APPRÉCIEREZ PEUT-ÊTRE: «Dette des Etats: inutile de s'en faire» ; «L'économie américaine au bord de la banqueroute»

Slate.fr

Newsletters

Avec Locatio, le gouvernement va (encore) emmerder les plus pauvres

Avec Locatio, le gouvernement va (encore) emmerder les plus pauvres

Avec cette start-up présentée par Édouard Philippe comme «innovante», l'État veut restaurer la confiance entre locataires et propriétaires. Mais il existait déjà des dispositifs de garantie.

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Il n’est pas le plus connu des Démocrates qui briguent la présidence, mais le businessman est sans doute le plus original.

Le présentéisme ferait perdre des milliards d'euros aux employeurs

Le présentéisme ferait perdre des milliards d'euros aux employeurs

Travailler en étant malade est mauvais pour vous comme pour votre entreprise.

Newsletters