Partager cet article

Voici comment apprendre à manger épicé (car c'est bon pour votre santé)

Le piment, ça pique, mais pour votre bien. Via Hermann sur Pixabay.

Le piment, ça pique, mais pour votre bien. Via Hermann sur Pixabay.

Une grande étude vient de prouver que ce genre d’alimentation pouvait réduire les risques de décès.

Les plats épicés ne sont peut-être pas votre tasse de thé, mais ils pourraient bien vous sauver la vie. Une nouvelle étude chinoise, relayée par le New York Times, explique qu’il existe un lien entre la consommation de plats épicés et la réduction du risque de décès. Entre 2004 et 2008, le régime alimentaire de 485.000 personnes a été analysé et les responsables de l’étude ont découvert que, «comparé à la consommation de nourriture épicée une fois par semaine, surtout des piments, en consommer deux fois par semaine entraîne une réduction de 10% du risque de décès. Consommer de la nourriture épicée six à sept fois par semaine réduit le risque de 14%».

Les maladies du cœur, les problèmes respiratoires ou la survenue de cancers étaient moins présents chez les consommateur de plats épicés. Sans en tirer de conclusions précipitées, les chercheurs ont néanmoins rappelé que de précédentes études avaient montré que les piments ont des effets antioxydants et anti-inflammatoires.

Ne surtout pas boire d'eau, préférer le lait

Et si cette nourriture vous effraie, rassurez-vous, il est possible d’apprendre à manger épicé. Le site Vox.com a relayé plusieurs vidéos de Jesse Day, un Canadien devenu célèbre en Corée du Sud pour ses vidéos où il goûte des plats locaux extrêmement épicés. Interviewé par le site, il a procuré quelques conseils pour s’en sortir dans un restaurant spécialisé dans ce type de nourriture.

Tout d’abord, il faut être conscient de ses limites, savoir quel type de plat épicé l’on peut supporter. À partir de là, vous pourrez progressivement tenter de manger des plats de plus en plus épicés. The Atlantic racontait d'ailleurs qu’il est possible de désensibiliser sa langue à la capsaïcine, le composé chimique responsable de la sensation de brûlure dans la bouche. En revanche, interdiction de boire de l’eau pendant le repas, cela ne vous aidera pas. En effet, la capsaïcine n’est pas soluble dans l’eau, la douleur ne partira donc pas.

Ne pas hésiter à respirer fort par la bouche, en faisant du bruit

En revanche, n’hésitez pas à boire du lait, qui va casser la capsaïcine et l’empêcher d’atteindre les récepteurs de douleur. Jesse Day recommande aussi de… manger du beurre (ou du yogourt) avant et pendant le repas, car les graisses saturées permettent à votre estomac «d’absorber la brutalité» de cette nourriture.

Toujours lors de la consommation, ne pas hésiter à respirer fort par la bouche, en faisant du bruit, permettant ainsi d’avoir une «distraction psychologique». Enfin, la confiance en soi est très importante, il faut être confiant en abordant des plats épicés. N’ayez donc pas peur de ces plats et surtout, rappelez-vous qu’ils sont bons pour la santé. Ils valent bien un petit coup de chaud. 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte