Sciences

Vous êtes stressé? Achetez un aquarium (ou regardez cette vidéo)

Temps de lecture : 2 min

L’effet relaxant de l’exposition à la faune sous-marine dans son élément n’est pas qu’un mythe.

Si vous êtes stressé et n’avez pas l’opportunité de partir en vacances, alors achetez un aquarium et garnissez-le d’espèces différentes de poissons. Une expérience menée auprès de visiteurs de l’aquarium marin national de Grande Bretagne révèle que l’effet relaxant de l’exposition à la faune sous-marine dans son élément n’est pas qu’un mythe, et que si des listes entières de vidéos d’aquariums agrémentées de musique planante existent sur Internet, c’est pour une bonne raison.

Les chercheurs, détaille le site Pacific Standard, ont mesuré ces effets en profitant de l’opportunité du «réassort» de l’aquarium à l’approche d’une nouvelle exposition: des participants ont visité l’exposition et observé l’aquarium lors de trois stades de remplissage. Lors de la première phase, il ne contenait que de l’eau et des décorations sous-marines artificielles. Lors de la seconde phase, il était à moitié rempli de poissons et contenait six espèces distinctes alors que, lors de la troisième phase, dix-neuf espèces s’y trouvaient.

Immersion (même artificielle)

Mesurant le rythme cardiaque et la tension artérielle des participants ainsi que leur degré de satisfaction après leur visite, les chercheurs ont noté un effet apaisant dans chacune des trois configurations proposées, y compris lorsque l’aquarium ne contenait que de l’eau. Cet effet était à son maximum sur la tension lorsque l’aquarium était rempli et contenait donc la plus grande diversité d’espèces et le plus de poissons.

Ces résultats suggèrent que toute exposition à des éléments naturels est bénéfique et que l’immersion la plus totale est la plus satisfaisante. Mais également que la simple vue d’animaux même dans un cadre artificiel produit ses effets sur le bien-être.

Slate.fr

Newsletters

Avec l’évolution, deviendrons-nous immunisés contre les maladies?

Avec l’évolution, deviendrons-nous immunisés contre les maladies?

L'histoire de la tuberculose est à ce titre instructive.

Se reproduire jeune pour feinter les virus

Se reproduire jeune pour feinter les virus

Telle semble être la stratégie de certaines grenouilles pour éviter l'extinction.

L'aveuglement des sciences sociales aux sciences naturelles creuse leur propre tombeau

L'aveuglement des sciences sociales aux sciences naturelles creuse leur propre tombeau

Comme l'expose le sociologue Laurent Cordonier, il n'est plus possible d'ignorer la nature du social.

Newsletters