Partager cet article

«Les relations de sex-friends ne me sont pas inconnues, mais celle-ci est différente»

Giulio Romano - Jupiter séduisant Olympe  via Wikipedia, License CC

Giulio Romano - Jupiter séduisant Olympe via Wikipedia, License CC

Cette semaine, Lucile conseille Loup, une jeune femme qui a pour la première fois une relation avec un homme après avoir eu seulement des relations avec des femmes.

J'ai 20 ans et depuis mes 13 ans je ne fréquente que des femmes. Après avoir vécu plusieurs phases de doutes au sujet de ma sexualité, refoulant mes désirs pour certains hommes par peur de leurs corps et du mien, j'ai passé le pas. Il s'avère que «l'heureux élu» est un ami que je connais depuis longtemps maintenant, pour qui je n'avais jamais eu ce genre de désirs. Mais c'est compliqué.

J'ai passé deux ans loin de mon groupe d'amis dont il fait partie pour vivre avec ma désormais ex-copine. Relation passionnée et houleuse, et mes sentiments étant sujets au changement constant, nous nous sommes séparées et je suis retournée vivre près de mes amis et de ma famille. Pour fêter mon retour, mes amis et moi avons organisé un week-end pour tous se retrouver, et c'est là que je suis tombée sur lui. Je ne sais pas exactement ce qu'il s'est passé mais je ne l'ai plus vu que comme mon «super pote qui m'a trop manqué». La première soirée, il n'y a eu que des regards un peu étranges, des mains qui se frôlent. C'était aussi bizarre pour lui que pour moi. Et la deuxième soirée, après un ou deux verres en trop au bar, je l'ai raccompagné chez lui et nous avons passé la nuit ensemble. 

Depuis, nous nous voyons toujours, comme des amis quand nous sommes avec nos potes (alors que nos escapades ne sont plus un secret pour personne) et, quand nous sommes seuls, ça dérape. On n’est pas vraiment des plans cul, mais plus vraiment juste amis, et encore moins amoureux. En plus d'une alchimie quasi parfaite niveau sexe, on a énormément de points communs (on n’était pas amis par hasard).

On ne parle jamais de notre relation, il est très réservé et pudique, impossible de le faire parler. Et le brusquer ne ferait qu'empirer ce mutisme. Ce flou m'indispose, car j'ai l'impression de m'attacher. Je suis papillonnante, je me passionne et me lasse vite, alors j'essaye de relativiser sur la nature de mes sentiments, je vois quelqu'un d'autre et j'essaye de ne pas y penser. Mais, dès que je le revois, c'est plus fort que moi, et que lui aussi puisqu'on ne peut pas s'empêcher de se séduire et de coucher ensemble.

À ce stade du message, je me sens un peu bête, car je ne sais pas où est le problème. Ai-je une quelconque légitimité à lui demander des éclaircissements sur notre relation? Est-ce que ce que j'éprouve n'est pas l'excitation de la nouveauté (pas tant dans sa condition d'homme, mais plus de la relation)? Est-ce qu'il en profite, malgré le fait que nous avons été des amis très proches auparavant, et qu'il m'a toujours «cocoonée» (il est plus âgé que moi)? Les relations de sex-friends ne me sont pas inconnues, mais j'ai la sensation que celle-ci est différente. C'est le bordel.

Loup

Chère Loup,

Je crois que les premières questions, elles sont pour vous seule: de quoi avez-vous envie avec cette personne ? Est-ce que le fait de vous attacher est un problème? Vous sentez-vous prête à nouveau pour une relation «sérieuse»? La suite de cette histoire ne dépendra que de vos réponses. Si, après mûre réflexion, il s’avère que vous avez envie de vous donner une vraie chance à deux, ce sera à vous de vous engager, et donc de laisser tomber ces relations que vous développez sur le coté, et d’entamer le dialogue, même si cela semble difficile, dans ce sens.

Pour répondre à vos questions: pour moi, à partir du moment où vous partagez des relations sexuelles consenties, vous êtes tout à fait légitime pour demander des éclaircissements sur la nature de la relation même. Vous devenez en fait légitime pour beaucoup de choses, que cela soit râler sur le niveau de propreté de sa salle de bain ou y laisser une brosse à dents… alors échanger sur la nature même de la relation, ça me semble être la base, et même une base très saine, sur laquelle appuyer quoi que ce soit.

Que vous soyez excitée par cette nouvelle relation, quelle qu’elle soit, n’est pas étonnant et c’est même rassurant. Vous avez la chance de partager beaucoup avec une personne que vous connaissez depuis longtemps et avec qui vous avez tant en commun, heureusement que vous êtes excitée. Le contraire serait étonnant. Mais je ne crois pas que cette excitation naturelle masque la force de vos envies et désirs. Le fait que vous en ayez, même si tous ne sont pas encore totalement assumés à ce stade, est une bonne chose, soyez-en certaine.

Concernant le fait «qu’il en profite», j’aurais tendance à vous dire qu’il en profite techniquement autant que vous. Vous êtes des adultes majeurs et consentants, attirés l’un par l’autre dans un cadre de respect et d’entente et vous aimez vous donner du plaisir mutuellement. Il ne me semble pas qu’il y ait, là, de déséquilibre. Si vous le ressentez de cette manière, est-ce purement une crainte? Y a-t-il des fondements à cette crainte?

En fait, je crois que le dialogue (même de quelques phrases, pas forcément dans un contexte trop solennel) pourrait alléger bien des choses. Soyez sûre qu’il est aussi incertain de vos intentions que vous l’êtes des siennes. Et si vous avez été en couple avec des femmes depuis des années, il pourrait très bien avoir peur de n’être qu’une passade ou une expérimentation, un rebond avant que vous trouviez… la bonne. Son mutisme pourrait même venir de là, dans un souci de ne pas casser un équilibre précaire qui lui plaît autant qu’à vous.

Quelle que soit l’issue, profitez de ces instants et de cette complicité qui est rare. Continuez à vous donner du plaisir de toutes les manières possibles, écoutez-vous et soyez honnête avec vous-même. Je suis bien placée pour vous dire qu’on construit parfois de très belles choses sur du bordel. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte