Boire & manger / Sciences / Monde

Un des meilleurs whiskies du monde vieillira dans l'espace

Temps de lecture : 2 min

La société japonaise Suntory va envoyer un échantillon de six de ses whiskies à bord de la Station spatiale internationale.

Des bouteilles de whisky de la société Suntory sont entreposés dans une distillerie à Shimamoto au Japon en décembre 2013 | Crédits: REUTERS
Des bouteilles de whisky de la société Suntory sont entreposés dans une distillerie à Shimamoto au Japon en décembre 2013 | Crédits: REUTERS

Le whisky japonais avait déjà été couronné meilleur whisky du monde par le critique Jim Murray, éjectant pour la première fois les Écossais du top 5. Il va désormais être propulsé au-delà de l'atmosphère.

Suntory, une des plus vieilles distilleries du Japon, a annoncé qu'elle allait envoyer six échantillons de ses whiskies, ainsi que d'autres alcools, à bord de la Station spatiale internationale (ISS) en août afin d'observer les effets de la micro-gravité sur le processus de vieillissement de l'alcool.

Saveur moelleuse

Selon un porte-parole de la société interrogé par le Wall Street Journal, les échantillons comprendront un single malt de 21 ans d'âge et un whisky tout juste distillé. La société explique dans son communiqué:

«À l'exception de la bière, les boissons alcoolisées sont connues pour développer une saveur moelleuse lorsqu'on les a laissés vieillir longtemps. Notre société a émis l'hypothèse que c'est la formation d'une structure moléculaire de grande dimension composée d'eau, d'éthanol et d'autres ingrédients qui contribue au développement de cette douceur.»

Dans un environnement comme l'ISS, avec des températures stables et une gravité zéro, les scientifiques espèrent mieux comprendre ce processus. Ils pourront goûter et comparer le whisky à son retour, dans minimum un an.

Une distillerie écossaise avait elle aussi envoyé son whisky dans l'espace en 2011, pour tester l'impact de la gravité, et l'avait réceptionné trois ans plus tard. Visiblement, les Écossais n'ont pas voulu partager leurs résultats avec le Japon.

Slate.fr

Newsletters

On a enfin trouvé la technique pour casser un spaghetti en deux

On a enfin trouvé la technique pour casser un spaghetti en deux

Et pas en trois, ni en quatre. C'est important.

Pour les employés de Facebook, c’est la fin de la nourriture gratuite

Pour les employés de Facebook, c’est la fin de la nourriture gratuite

La commune de Mountain View en Californie a décidé qu'il était temps de défendre ses commerçants.

Ce lieu rare où la truffe se met à toutes les sauces

Ce lieu rare où la truffe se met à toutes les sauces

Dans cette auberge de Lorgues, en Provence, le restaurateur Clément Bruno et son fils Benjamin accueillent les accros au diamant noir.

Newsletters