Partager cet article

Google pourra vous prévenir si votre café préféré est bondé

Impressions écran de la nouvelle fonctionnalité du moteur de recherche Google.

Impressions écran de la nouvelle fonctionnalité du moteur de recherche Google.

La mise à jour du moteur de recherche Google veut faciliter la vie de nombreuses personnes souhaitant se restaurer ou aller faire quelques courses.

Il est facile de retrouver en quelques clics l’adresse, le numéro de téléphone et les horaires d’ouverture d’un magasin, d’un café ou d'un restaurant. Il suffit de taper son nom dans Google. Mais l’entreprise californienne a décidé d’aller encore plus loin avec la mise à jour de son outil de recherche Google annoncée sur Google+:

«Ne vous est-il jamais arrivé d’essayer d’éviter les longues files d’attentes ou de vous demander quelle est la meilleure heure pour aller au supermarché, prendre un café, ou aller à la salle de sport (indice: éviter le lundi après le travail)? Vous avez de la chance! Désormais vous pouvez éviter l’attente et voir les périodes les plus chargées de la semaine pour des millions d’endroits et de commerces à travers le monde directement depuis Google Search.»

Présentation de la mise à jour du moteur de recherche, via Google.

Avec un simple graphique de fréquentation, vous pouvez naviguer de jour en jour pour découvrir à quelle période de la journée votre commerce de quartier ou votre café préféré est le moins fréquenté.

Déplacements

L’option n’est pas encore disponible sur l’application iOS mais elle l’est sur les navigateurs des téléphones mobiles et sur l’application directement intégrée dans les systèmes AndroidEt pour l’instant, les données disponibles en France sont encore limitées, mais certaines boutiques proposent déjà ce genre de données, et leur nombre devrait vite grandir.

Google collectait déjà les données des utilisateurs de Google Maps pour mieux comprendre le trafic routier: il fait de même pour les mouvements de personnes

Impression écran de l'option sur un terminal Android. 

Le site Techcrunch explique que la compagnie avait déjà confié collecter les données des utilisateurs de Google Maps pour mieux comprendre le trafic routier par exemple. Elle fait désormais de même pour les mouvements de personnes. «Un peu comme l’on évalue les données de trafic basées sur la collection anonyme des mouvements de personnes sur la route, nous sommes capable de déterminer relativement bien à quel point un endroit est fréquenté», a expliqué un représentant de Google à Techcrunch. Si la compagnie insiste sur le mot anonyme, on peut néanmoins se demander dans quelle mesure les données collectées sont véritablement liées à nos historiques de déplacement.

Ces graphiques ne sont évidemment que des estimations, Google étant incapable de vous donner le nombre de personnes faisant la queue à un moment précis. Et c’est peut-être la meilleure nouvelle dans cette annonce. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte