Partager cet article

Les emails qui s’autodétruisent et se chiffrent, c’est possible sur Gmail

Impression écran du site de présentation de l'extension Dmail.

Impression écran du site de présentation de l'extension Dmail.

Une nouvelle extension veut vous redonner le contrôle sur vos messages électroniques.

Une nouvelle extension Chrome veut permettre au plus grand nombre d'accéder facilement à des emails chiffrés et sécurisés. L’extension Dmail vous propose de reprendre le contrôle sur vos emails envoyés en les chiffrant directement via votre boîte Gmail. 

«Ni les serveurs de Gmail ni ceux de Dmail ne reçoivent à la fois la clef de déchiffrement et le message chiffré. Seuls le récepteur et l’envoyeur peuvent lire l’email lisiblement», assure l’un des responsable de Dmail au site The Verge.

Au-delà du chiffrement, Dmail possède une autre fonction, encore plus pratique pour le commun des mortels: l'autodestruction des emails envoyés. C'est bien connu, rarement un clic a été aussi dangereux. Vos emails, trop rapidement écrits ou trop rapidement envoyés, peuvent vous attirer des ennuis, surtout si votre patron ne devait pas tomber dessus. Il suffit d’une erreur de frappe dans le champ «destinataire», d’un contenu sensible, et l’email se transforme en bombe à retardement.

Chiffrement à la demande

Gmail proposait déjà une option vous permettant d’annuler l’envoi d’un email quelques secondes après  avoir cliqué sur «Envoyer»Cette nouvelle extension vous autorise non seulement à créer une date de péremption pour vos emails (une heure, un jour, une semaine), mais aussi à révoquer manuellement et à tout moment l’accès à ce même email, dans votre boîte d’envoi et dans la boîte de réception de votre destinataire.

Vous pouvez créer une date de péremption pour vos emails (une heure, un jour, une semaine), mais aussi révoquer manuellement et à tout moment l’accès à ce même email

Impression écran de l'extension Dmail.

Une fois votre message reçu, votre destinataire doit cliquer sur un lien pour lire le contenu du message, qui s’affiche dans un nouvel onglet. Comme l’explique The Verge, Dmail est extrêmement pratique car «il ne supprime pas les messages de la boîte de réception des utilisateurs, mais les chiffre et les déchiffre à la demande». Et c’est aussi le petit défaut de l’extension. Si votre destinataire laisse l’onglet du message déchiffré ouvert, il continuera à y avoir accès après sa révocation. Même chose s’il fait une impression écran pendant qu’il en a le temps.

Néanmoins, il faut reconnaître que Dmail est très facile à utiliser et qu’il permet de reprendre (un peu plus) le contrôle sur sa vie en ligne. 

Techcrunch ajoute que Dmail va bientôt ajouter une option empêchant les transfert de ces emails, et surtout que la version bêta de l'application est gratuite pour l'instant. Il serait donc dommage de s'en priver. Les employés de Sony, victimes du piratage de leurs emails il y a quelques mois, auraient certainement aimé bénéficier de ce genre de service. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte