Monde

En Nouvelle-Zélande, des lycéens rendent un émouvant hommage à leur prof disparu avec un haka

Temps de lecture : 2 min

Dawson Tamatea était très respecté des 1.500 élèves de ce lycée situé au nord de Wellington.

Dawson Tamatea, qui était professeur au lycée pour garçons Palmerston North depuis près de trente ans, est décédé dans la nuit du 20 au 21 juillet. Le New Zeland Herald explique que les 1.500 élèves, qui le respectaient énormément, ont décidé de faire un haka lors de ses funérailles, cette danse rituelle popularisé par l’équipe de rugby nationale des All Blacks.

La vidéo de ce puissant moment a été publiée sur le compte YouTube du lycée et a récolté près de 300.000 vues en à peine quarante-huit heures. Dans la légende de la vidéo, les responsables du lycée expliquent qu’il s’agissait d’une «performance très émouvante et puissante»:

«Nous sommes extrêmement fiers de nos garçons et nous savons que Mr. Tamatea le serait aussi.»

Newsletters

Dans la lutte contre le coronavirus, Cuba s'impose comme un allié de choix

Dans la lutte contre le coronavirus, Cuba s'impose comme un allié de choix

La médecine cubaine est aujourd'hui appelée à la fois à protéger la population de l'île face au Covid-19 et à aider divers pays étrangers, dont l'Italie et la France.

Migration: quand le stigmate change de camp

Migration: quand le stigmate change de camp

Le cas des Européen·nes bloqué·es ou expulsé·es de pays étrangers nous invite à réfléchir au sens profond de la liberté de circulation.

Dans les camps de réfugiés rohingyas, on redoute l'arrivée du Covid-19

Dans les camps de réfugiés rohingyas, on redoute l'arrivée du Covid-19

Avec près de 40.000 personnes par kilomètre carré, la propagation du virus serait un désastre.

Newsletters