Société

En 1970, les photographes avaient besoin d’une ligne téléphonique pour transmettre leurs images

Temps de lecture : 2 min

Transmettre ses clichés ne s’est pas toujours fait en un clic et quelques secondes.

Dans les années 1970, il fallait, aux photographes, beaucoup de patience et une machine comme celle-ci pour transmettre leurs clichés aux rédactions.

United Press International UPI Model 16-S

Cete machine scanne les images et les transmet par ligne téléphonique. Une fois que la photographie est enroulée autour du tambour, l'image tourne pour être scannée ligne par ligne par un faisceau lumineux.

Vingt-six minutes pour une photo couleur

Dans un billet de blog daté de 2012, Chris Wilkins, directeur photo du Dallas Morning News, revient sur les nombreux équipements (dont ce transmetteur) qu'il devait trimbaler, il y a une trentaine d'années, pour traiter et envoyer ses images de reportage:

«Si vous étiez assez chanceux pour obtenir une ligne téléphonique parfaite pour envoyer une image, une photo couleur prenait au minimum vingt-six minutes pour [être transmise]. Envoyer à l'international prenait le double de temps, parfois plus d'une heure par photo.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Selon Chris Wilkins, cette machine fut utilisée jusqu'au début des années 1990.

Newsletters

La Red Team, discrète cellule d'auteurs de science-fiction au ministère des Armées

La Red Team, discrète cellule d'auteurs de science-fiction au ministère des Armées

Pour le gouvernement, une équipe de dix plumes imagine les pires scénarios qui pourraient frapper la France d'ici à 2060.

«Je ne sais pas si un événement a fait de moi quelqu'un de froid ou si je suis né comme ça»

«Je ne sais pas si un événement a fait de moi quelqu'un de froid ou si je suis né comme ça»

[Épisode 2] Mathieu Danel a vécu avec son ex-petite amie une relation compliquée. Lorsqu'ils se disputaient, lui qui collectionnait les armes blanches éventrait un coussin. Solène se souvient de sa réaction soudaine et violente quand elle l'a quitté.

L'inaction de Benoît XVI en question dans une nouvelle affaire de pédocriminalité au sein de l'Église

L'inaction de Benoît XVI en question dans une nouvelle affaire de pédocriminalité au sein de l'Église

À différents moments de sa vie religieuse, l'ancien souverain pontife aurait fermé les yeux sur des viols et des agressions sexuelles.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio