Tech & internet

Vous pouvez aider l'Oxford English Dictionary à retrouver la première utilisation du mot «email»

Temps de lecture : 2 min

Buenas noticias email marketing / RaHul Rodriguez via FlickR licence CC by sa
Buenas noticias email marketing / RaHul Rodriguez via FlickR licence CC by sa

Le Oxford English Dictionary «est considéré comme la plus complète des archives des usages présents et passés de la langue», raconte USA Today. Mais aujourd'hui, a besoin d'aide pour retrouver la première utilisation du mot «email».

Sur le blog de l'OED, sur lequel le quotidien américain est allé trouver l'information, il est précisé que «une partie du processus de révision des mots et des expressions pour l'OED consiste à rechercher la preuve de la première utilisation enregistrée d'un mot en anglais, et pour cela, nous avons besoin de votre aide».

Jusque-là, la première utilisation du mot «email» découverte par l'Oxford English Dictionary date de 1979. Les membres de l'OED l'avaient retrouvé dans une revue professionnelle.

Comme indiqué sur le blog, avant d'utiliser «email», la véritable expression était «electronic mail» («courrier électronique»). Selon l'Oxford English Dictionary, la première utilisation de cette expression date de 1975. Cela signifierait donc qu'il a fallu quatre ans pour passer de l'expression originelle à celle qui est depuis devenue la plus couramment utilisée. Et c'est là que l'OED a des doutes.

«Bien que ça ne semble pas être une très longue période dans le temps, il paraît peu probable que la citation de 1979 trouvée dans une revue professionnelle soit la première mention de l'email. [...] Il semble plus probable qu'un petit génie de l'informatique l'ait employé en premier. Peut-être que cette preuve se cache dans un mémo interne d'une entreprise, le manuel d'utilisation d'un logiciel, ou même à l'intérieur d'un courrier électronique.»

Et des gens ont décidé de se lancer dans cette recherche. USA Today explique que pour l'instant, ils ont trouvé un premier usage en 1978. Le petit problème c'est que cette réponse a plus de deux ans, et que la page vers laquelle elle est censée rediriger n'est pas accessible.

Sur Twitter, en revanche, un utilisateur a trouvé dans Google Books un répertoire d'église qui contiendrait le mot «email» dans son titre et qui daterait de 1977.

Slate.fr

Newsletters

Google traque tous ses usagers… même ceux qui désactivent leur localisation

Google traque tous ses usagers… même ceux qui désactivent leur localisation

Deux milliards d’utilisateurs seraient affectés.

Il a fallu 10 minutes à un enfant de 11 ans pour pirater les résultats d’une élection américaine

Il a fallu 10 minutes à un enfant de 11 ans pour pirater les résultats d’une élection américaine

Et si, finalement, rien ne valait le bon vieux bulletin de vote en papier?

Pour les employés de Facebook, c’est la fin de la nourriture gratuite

Pour les employés de Facebook, c’est la fin de la nourriture gratuite

La commune de Mountain View en Californie a décidé qu'il était temps de défendre ses commerçants.

Newsletters