Culture

La bande-annonce du porno gay qui parodie «Jurassic World» est complètement folle

Temps de lecture : 2 min

Vous vous souvenez peut-être en juin dernier, lors de la sortie de Jurassic World que beaucoup de personnes avaient préféré parler d'une paire de talons plutôt que du terrifiant Indominus Rex. Claire (Bryce Dallas Howard), la directrice coincée du parc les portait avec aplomb lors de l'inévitable bordel causé par les dinos.

Si que les spectateurs étaient divisés pour savoir si les talons représentaient un stéréotype sexiste ou un miracle du style sous la pression, on était cependant tous d'accord pour dire qu'ils étaient iconiques. Tellement iconiques qu'ils sont réapparus (dans une version blanche) aux pieds d'une drag queen dans Jurassic Porn, la parodie gay thaïlandaise du film qu'a trouvé Matt Baume sur The Advocate.

(Le trailer ci-dessous, même s'il n'est pas X, est peut-être légèrement NSFW, selon l'opinion de votre entreprise ou de vos collègues à propos de trois hommes torse-nu qui s'embrassent.)

Cet improbable et pourtant complètement nécessaire sketch de cinéma érotique suit de loin le script de Jurassic World, et montre la drag-queen recruter un dresseur d'animaux pour parvenir à dompter une paire de dinosaures dont les gènes utilisés pour combler les trous semblent venir, non pas de l'ADN de grenouilles arboricoles, mais de caoutchouc.

Ils sont toujours féroces pourtant, et on a donc de la chance que le dresseur soit si bon qu'il les fasse dancer plutôt que de les laisser déchiqueter les pornstars. Et si vous oubliez que tout ceci est un porno, une scène de poursuite se transforme assez abruptement en plan à plusieurs, ce qui n'était vraiment pas dans la version originale du film. Un monstre géant va-t-il sortir de l'eau pour tout gâcher? Peut-être. Mais vous devrez payer 5 dollars (4,55 euros) via Paypal pour le savoir.

J. Bryan Lowder Journaliste

Newsletters

Netflix, Disney+... le renouveau du soft power américain?

Netflix, Disney+... le renouveau du soft power américain?

Après Netflix, Hulu et Amazon Prime Video... Ce 12 novembre, aux États-Unis, Disney a lancé Disney+, sa nouvelle plateforme de vidéo à la demande –composée des classiques de Disney, de séries TV mais aussi des franchises...

«À la croisée des mondes» saison 1, épisode 2: «Images du Nord», récap et analyse

«À la croisée des mondes» saison 1, épisode 2: «Images du Nord», récap et analyse

[ATTENTION SPOILERS] Toutes les questions que l'on se pose après le deuxième épisode d'«À la croisée des mondes» (et toutes nos réponses).

«Le Bel été» ou l’amour au temps de la peste démagogue

«Le Bel été» ou l’amour au temps de la peste démagogue

Fidèle à son travail de paysan normand artiste de cinéma, Pierre Creton compose un chant aux voix multiples autour de l'accueil des migrants, des affects et de la générosité qu'il mobilise.

Newsletters