Partager cet article

Les Converse classiques vont être modernisées pour la première fois

Les Chuck Taylor, le modèle iconique de Converse | Schjelderup via Flickr CC License by

Les Chuck Taylor, le modèle iconique de Converse | Schjelderup via Flickr CC License by

Et ça fait beaucoup réagir les fans.

Certes, la marque américaine avait déjà commercialisé une infinité de variantes de son modèle classique: hautes, basses, bleues, jaunes, à paillettes, à imprimé militaire, à doublure en fourrure... Peu importe, l'inconditionnel de la bonne vieille paire de Converse classique, la «Chuck Taylor All Star», pouvait toujours s'y retrouver.

Mais cette fois –et c'est la première fois en quatre-vingt-dix-huit ans–, Converse ose moderniser sa chaussure iconique. Toucher à un des modèles de sneakers les plus vendus au monde. Repenser le design et la structure de sa basket étoilée à semelle souple, aimée par tous et portée à tout âge. Les porteurs de All Star sont touchés au cœur.

Certains sont conquis:

 

«Les Converse Chuck II, sacrément jolies»

 

«Mes pieds vous disent merci, Converse.»

 

«Jamais trop vieux pour être rock! Converse lance sa première Chuck Taylor moderne en quatre-vingt-dix-huit ans»

Les fans revivent cette journée de cauchemar des années 1980 où Coca-Cola avait osé changer sa recette originale

D'autres crient au sacrilège:

 

«NE TOUCHEZ PAS À CETTE CHAUSSURE»

Ils revivent cette journée de cauchemar des années 1980 où Coca-Cola avait osé changer sa recette originale:

 

«Pour la première fois en cent ans, Converse ose changer ses Chuck. Bonne idée ou nouveau “Coke Moment”?»

Et accusent Nike d'avoir finalement perverti l'esprit Converse: la société américaine, au bord de la faillite en 2003, avait accepté l'offre de reprise de Nike pour 269 millions d'euros

 

«Oh non, les Converse Chuck Taylor ont été détruites par Nike. Quelle honte»

Des Converse aussi confortables que des Nike

Nike est accusé d’avoir perverti l’esprit Converse

Quel changement y a-t-il entre la Chuck Taylor I et la Chuck Taylor II? À l'œil nu, les différences ne sont pas flagrantes. Le design est un peu retravaillé, le tissu est de meilleure qualité, la chaussure «respire» mieux... Mais l'ajout principal se situe dans la semelle: la technologie Lunarlon. Développée par Nike, c'est une mousse légère qui permet un amorti plus doux.

 

Chuck Taylor II | Converse

Avec leur semelle souple et plate, les All Star n'étaient pas réputées pour leur confort. Le directeur général de Converse, Jim Calhoun, l'admet lui-même dans Bloomberg Business:

«Je les aime, mais j'aimerais juste pouvoir les porter plus de quelques heures

Avec leur semelle souple et plate, les All Star n'était pas réputées pour leur confort

Créer une basket plus confortable ne semble pas être un projet révolutionnaire pour une entreprises de production de chaussures. Mais Converse est une société assez conservatrice. Et elle a ses raisons. Changez ne serait-ce qu'une couture des fameuses All Star et les fans pourraient prendre peur. Un risque énorme: après plus d'un milliard de paires vendues, l'entreprise en tire encore la majorité de ses revenus. Jim Calhoun raconte qu'il a même reçu des lettres suppliantes l'implorant de ne pas les «bousiller».

Pas touche aux chaussures cultes du rock

Les Chuck Taylor font partie de ces productions qui n'appartiennent plus totalement à leurs créateurs. Elles sont entrées dans la culture populaire et devenues non plus le modèle d'une marque mais LA Converse.

Créée en 1917, la petite chaussure en toile avait été pensée pour plaire aux basketteurs. Chuck Taylor, le nom qui entoure son logo étoilé, était d'ailleurs un célèbre joueur de basketball avant de devenir l'agent commercial de la marque.

Mais à partir des années 1960, elle est adoptée par le monde du rock. Kurt Cobain, les Ramones, Elvis Presley, Paul McCartney... Ils ont tous posé avec leur paire de Converse aux pieds. Le look minimaliste de la All Star devient éternellement cool.

Santogold, Pharell Williams et Julian Casablanca des Strokes lui ont même consacré une chanson, My Drive Thru, et le groupe The Who a créé sa propre édition limitée: une paire arborant le drapeau du Royaume-Uni. 

Les chaussures de Marty dans Retour vers le Futur | capture d'écran

On ne compte plus ses apparitions au cinéma (Wikipédia en fait une liste quasi-exhaustive). Dans les années 1980, elle habille les pieds des danseurs de West Side Story et Grease. Et si, dans l'épisode 2 de Retour vers le Futur, Marty McFly exhibe ses fameuses Nike à laçage automatique, dans l'épisode 1, c'est bien des Converse noires qu'il porte lorsqu'il est poursuivi par Biff. 

Icône punk, les Chuck Taylor sont le plus souvent associés aux personnages plus rebelles: les héros de Wayne's World, Hank Moody dans Californication, Cid, le gamin qui fait exploser les jouets dans Toy Story. Harry Potter fait aussi souvent des apparitions en Converse, comme Leonard Hofstadter dans The Big Bang Theory

Passe-partout, indémodables, intergénérationnelles, les Converse reviennent aujourd'hui en force, portées par la vague «rétro». Les ventes ont augmenté en moyenne de 15% ces trois dernières années. Conscient du risque de modification de sa basket-star, et pour ne fâcher personne, Converse laissera la «Chuck Taylor I» en rayon aux côtés de sa nouvelle petite sœur.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte